Flash d'informations

Construction et bitumage de la route Dédougou-Tougan : Le ministre des infrastructures satisfait de l’avancement des travaux

Le ministre des infrastructures, Éric Bougouma, s’est rendu à Dédougou et Tougan, le mardi 23 mai 2017, où il a visité le chantier de construction et de bitumage de la Route nationale (RN 10). Il s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux, à la fin de la visite.

Lire la suite...

A la une

Nomination d’un médiateur en Gambie

Jammeh tourne la CEDEAO en bourrique

Yahya Jammeh doit être en ce moment, bien embêté. La Cour suprême a finalement décidé de ne rendre son verdict que dans quatre mois. C’est ce que des personnes ont indiqué au représentant du parti du président gambien venu pour l’audience, au siège de la juridiction. Il lui a été signifié que le  juge nigérian Onogeme Uduma, qui devait siéger en qualité de président de la Cour suprême, a déjà fait savoir ce week-end, aux autorités gambiennes, qu’il ne pourrait être disponible qu’en mai ou en novembre. C’est donc dans le meilleur des cas en mai 2017 que le sort du recours de Jammeh devrait être tranché.

Il n’y a décidément que sous ce chef d’Etat qu’il peut y avoir de telles acrobaties juridictionnelles. On peut se rappeler en effet, que c’est Yahya Jammeh lui-même qui  avait fait dissoudre la Cour suprême. Maintenant qu’il en a besoin, il s’empresse d’en créer une autre, en nommant des juges qui sont tout, sauf gambiens ! Les cinq membres de la juridiction sont en effet, des Sierra-léonais et des Nigérians. Comment Jammeh voudrait-il que les Gambiens attachent du prix et de la crédibilité à un verdict issu d’un tel attelage, qui, en temps normal, devrait être qualifié de «mercenaires judiciaires» ?

Du reste, l’attitude des juges sollicités est pour le moins curieuse. Leur comportement ressemble fortement à un refus diplomatique et poli, mais non moins ferme, lancé au visage du président qui ne veut pas partir. Ceci est d’ailleurs compréhensible, du moins, pour les juges nigérians. Leur chef d’Etat assure la médiation dans cette crise.

Mais, il en faut un peu plus pour décourager ce chef d’Etat dont l’autisme n’a d’égal que sa boulimie du pouvoir, lui qui a été proprement battu le 1er décembre dernier et qui refuse de partir.

La déconvenue judiciaire qui lui est sans doute, restée à la gorge, à peine passée, voici que Mister Jammeh s’empresse d’exhiber une autre trouvaille pour garder son pouvoir : la nomination d’un médiateur national, en la personne de son secrétaire général du gouvernement, Moussa Diallo, qui sera désormais l’interlocuteur des émissaires de la CEDEAO, dont la venue est imminente. Autant dire que les Mahamadu Buhari, Ellen Johnson Sirleaf, et autre Bai Koroma discuteront avec cet homme-lige de Jammeh.

En fait, il n’y a plus rien à espérer de Jammeh qui défie chaque jour, la CEDEAO, laquelle CEDEAO privilégie le dialogue, ce qui est à son honneur. Mais, il y a aussi une réalité qui est là, que Jammeh a perdu les élections, et qu’il doit rendre le pouvoir impérativement le 19 janvier prochain, au vainqueur, Adama Barrow. Peut-on dialoguer avec un homme qui n’est pas sincère ? Sous sa logorrhée apaisante d’hier, affirmant défendre la constitution, le fantasque Ubu de Banjul, ridiculise la CEDEAO et la tourne en bourrique, en faisant du temps son précieux allié.

Une CEDEAO qui doit prendre ses responsabilités, car il y a un temps pour tout. Laisser Jammeh continuer à jouer cette comédie reviendrait à discréditer une CEDEAO dont l’image est souvent négativement connotée et créerait un précedent qui pourrait faire boule de neige  .

Ahmed BAMBARA

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail