Flash d'informations

CHAN 2018 Etalons locaux du Burkina : exploit possible !

Prévu pour se dérouler du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc, les Etalons locaux de Drissa Traoré Malo dit Saboteur éliront domicile à Agadir, en compagnie du Congo, du Cameroun et de l’Angola. Le pari est possible, à condition de se départir de toute improvisation…

Lire la suite...

A la une

Togo

La victoire ou la mort pour l’opposition

C’est une méthode très prisée par les dictateurs aguerris et même ceux en herbe : jouer la montre jusqu’à ce que les opposants, les syndicats  et tous les empêcheurs d’opprimer en rond se lassent et abandonnent la lutte !

C’est ce que fait exactement le parlement togolais, en ajournant encore la session extraordinaire censée examiner le projet de loi renfermant les revendications- phares d’une opposition subitement requinquée et qui est devenue en quelques semaines, le poil à gratter d’un pouvoir familial. Prévu d’abord pour lundi, ledit projet a été renvoyé pour mardi, puis hier, mercredi et enfin, par la voix de l’occupant du perchoir, Dama Dramani, ce sera aujourd’hui jeudi, que l’article sur le nombre de mandat présidentiel et la rétroactivité de l’article 59 seront examinés. Il s’agit de méthodes dilatoires que le RPT, l’ancêtre de l’UNIR, le parti présidentiel a maintes fois utilisé pour casser l’opposition. En accédant sur le tard aux injonctions de l’opposition, le parlement semble aller dans le sens de l’Histoire, celle dictée par un peuple vent débout, contre la prise en otage par une fratrie, mais gardons-nous de cette sorte de reculade et d’indolence de ce pouvoir togolais qui n’a toujours eu confiance qu’à la matraque et au fusil. Sous réserve de voir ces textes adoptés par les députés, et d’être appliqués, il faut craindre qu’on ne tourne les Tikpi Atchadam, Jean Pierre Fabre et autre Brigitte Ahomagbè en toupie. Pire, déjà on a biffé une mention utile dans le texte «En aucun cas, nul ne peut faire plus de deux mandats». En clair, non seulement le pouvoir se battra pour remettre les compteurs de Faure à zéro pour qu’il puisse rempiler pour un autre bail en 2020 et après cela, ce sera comme le boulevard du 13 janvier de Lomé qui s’ouvrira pour lui, une présidence ad vitam eternum.

Qu’on ne s’y trompe pas : c’est à un exercice d’essoufflement que soumet le pouvoir à ses opposants. Essoufflement au sens propre du terme, car même aux pinacles des dures luttes des années 90 avec les opérations «Togo-villes mortes» auxquelles s’est ajoutée la diète de l’Union européenne pour «déficit démocratique», ces mouvements ont  toujours porté préjudice aux populations pas aux dirigeants. Au sens figuré, car de telles manif également necessitent des moyens qui ne sont pas extensibles. En clair, le pouvoir mise sur une démobilisation des partisans du «départ de Faure», une débandade, qu’il contribuera à accélérer à coups d’espèces sonnantes et trébuchantes et de menaces. C’est pourquoi, à présent, et c’est une loi d’airain de la lutte politique : «la tête du roi appartient à celui qui n’a pas peur de perdre la sienne». Enjoindre Faure de partir, c’est aller soit jusqu’au bout avec effectivement l’abandon du pouvoir par le légataire des Gnassingbé, soit de payer de sa tête une telle bravade politique. De vieux opposants le savent bien du moins ceux qui sont restés vivants pour en parler. C’est la victoire ou la mort pour JP Fabre et Cie .

Joachim de Kaibo

BEMBAMBA

 

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail