Flash d'informations

CHAN 2018 Etalons locaux du Burkina : exploit possible !

Prévu pour se dérouler du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc, les Etalons locaux de Drissa Traoré Malo dit Saboteur éliront domicile à Agadir, en compagnie du Congo, du Cameroun et de l’Angola. Le pari est possible, à condition de se départir de toute improvisation…

Lire la suite...

A la une

Station d’eau de Ziga

 

15 mars 2017, pour sa mise en fonction

Une délégation de parlementaires français, accompagnés de l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Xavier Lapeyre de Cabanes, est allée visiter le chantier de la retenue pour l’approvisionnement en eau potable de la ville de Ouagadougou, situé à Ziga, le mercredi 11 janvier 2017. Dans l’ensemble, ils se disent satisfaits de ce qu’ils ont pu voir sur le chantier. Et le directeur général de l’AFD, de signifier que les choses sont en train d’être faites, pour que d’ici au 15 mars 2017, la station puisse entrer en fonction.

   L’Office national de l’eau et d’assainissement (ONEA), impuissante face aux pénuries d’eau qui secouent la ville de Ouagadougou en 2016, a pris des mesures idoines, pour que d’ici à 2030, la capitale puisse être desservie en eau potable, continuellement. Les travaux ont donc été accélérés, pour que la station de Ziga entre en fonction, au plus tard le 15 mars 2017. En visite au Burkina Faso, une délégation de parlementaires français, accompagnés de l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Xavier Lapeyre de Cabanes, ainsi que du directeur de l’Agence française de développement (AFD), sont allés constater de visu l’état d’avancement des travaux de ladite station. L’usine de production, la station de traitement, la salle de filtration, la salle de pompage, sont entre autres, les points essentiels qui ont été visités par la délégation. L’’ambassadeur justifie leur présence sur le site par le fait que cette station de Ziga a été partiellement, financée par l’Agence française de développement (AFD), avec cinq autres partenaires techniques et financiers. «C’est un grand groupe de PTF qui a décidé d’aider au financement de cette station, qui est extrêmement importante, puisqu’elle va permettre de doubler les capacités en eau de la ville de Ouagadougou», a-t-il dit. Convaincu des explications des différents directeurs et responsables du chantier, le diplomate s’est dit satisfait et très confiant du respect des délais. Pour le député français, Jean René Marsac, rapporteur d’une mission sur les politiques de développement de la France, cette visite vise à voir sur le terrain un certain nombre de réalisations, dans lesquelles la France a pris une part importante. «Ce qui m’a frappé, c’est le partenariat entre les différentes entreprises intervenantes et on voit que ça fonctionne. Les entreprises aussi, sont capables de se mettre en synergie pour être efficaces dans des délais contraints», a-t-il mentionné. Et Michel Destot de renchérir qu’ils sont contents de cette visite, car cela correspond aux objectifs de développement durable qui ont été définis, au plan international, et renforcés par la COP21. C’est également une priorité de son pays dans ces politiques internationales et notamment en matière de développement. «…en matière d’adduction d’eau potable, il y a un grand rendez-vous qui est donné avec ce chantier supplémentaire qui a une très grande utilité pour la ville de Ouagadougou et de façon générale, pour le Burkina Faso. Mais, la ville de Ouagadougou a pris une importance telle, d’un point de vue démographique, qu’il était extrêmement important d’agir sur cette ville». Quant au Directeur général (DG) de l’ONEA, Arba Jules Ouédraogo, il s’est dit honoré de cette visite des parlementaires français, accompagnés du directeur de l’AFD. A l’en croire, le chantier avance à un rythme accéléré, ce qui est très satisfaisant. Il affirme que les délais sur lesquels ils se sont engagés, à savoir le 15 mars 2017 notamment, pour commencer à faire fonctionner la deuxième usine d’eau, sont tenables. «Les parlementaires et nous avons vu la forte mobilisation des entreprises, des ingénieurs-conseils, pour faire en sorte que nous tenions nos engagements vis-à-vis de la population et de nos autorités», a fait savoir le DG de l’ONEA. La capacité actuelle est de 4500 m3/h et pour M. Ouédraogo, ce qui est attendu, d’ici au 15 mars, ce sont 4 500 m3/h, ce qui va doubler la quantité d’eau. «Actuellement, nous fournissons à partir de Ziga, 90 000 m3/j, donc nous allons encore ajouter 90 000 m3/j pour la ville de Ouagadougou, alors que le déficit tourne autour de 40 000 m3», a laissé entendre le DG. De son avis, le délai du 15 mars est important pour l’ONEA, car cela permettra de stabiliser la ville, en termes de production, d’accroissement de l’accès des populations à l’eau potable. Le montant global de ce projet est de cent sept (107) milliards de FCFA et le partenaire français (AFD) contribue à hauteur de 20%.  Et M. Ouédraogo de signifier qu’il est honoré de ce partenariat. Le directeur général de l’ONEA, Arba Jules Ouédraogo, a profité de l’occasion, pour remercier tous les  partenaires techniques et financiers qui ont bien voulu les accompagner et les inviter à les soutenir dans ce vaste projet d’alimentation en eau potable .

Pélagie OUEDRAOGO

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail