Flash d'informations

Banque mondiale: Le Burkina noté 3,6 / 6 en mode CPIA

Le forum régional portant sur le lancement du rapport 2016 de l’Evaluation des politiques et institutions nationales (EPIN) ou Country profile and institutional assessment (CPIA) s’est tenu, le lundi 24 juillet 2017, à Ouagadougou. Notés sur une échelle de 1 à 6 pour chaque indicateur, il ressort de ce rapport que la note moyenne pour les 38 pays africains évalués en 2016, a baissé de 3,1. Le Burkina Faso quant à lui, affiche une note CPIA de 3, 6 sur 6.

Lire la suite...

A la une

Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè

 

Le Burkina a mobilisé 376 millions de F CFA pour le 6eTAC

Le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry, a animé, hier jeudi 13 juillet 2017, à Ouagadougou, une conférence de presse. Le sujet a porté sur l’organisation du 6e sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, à quelques jours de l’évènement.

A partir du lundi 17 juillet 2017, la capitale burkinabè va abriter, durant deux jours, le sixième sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. En vue de donner des précisions sur la rencontre, le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry, a réuni, hier jeudi 13 juillet 2017, à Ouagadougou, la presse. Il en ressort que tout est pratiquement fin prêt. Le ministre Barry a rappelé que le sommet va permettre d’évoquer des dossiers liant les deux pays dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie électrique, du transit et du transport, de la défense et de la sécurité, etc. Il a renseigné qu’auparavant,  les experts des deux pays vont discuter de 24 accords à soumettre à la signature des chefs d’Etat, au terme de ce 6e TAC. A l’entendre, ces nouveaux accords vont concerner les domaines, tels que les jumelages d’écoles militaires des deux pays, les Mutilations génitales féminines (MGF), etc.

Interrogé sur le bilan des cinq TAC passés, Alpha Barry a répondu qu’il y a eu beaucoup d’acquis. Il a cité, par exemple, le domaine de l’énergie électrique où la Côte d’Ivoire a augmenté le nombre de MW fourni au Burkina Faso, passant de 50 MW (en 2008) à 83 MW (actuellement). Le ministre a aussi, évoqué la coopération universitaire, le fonctionnement des corridors, où des actions concrètes sont visibles. Il a également parlé de la construction de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou où les choses ont bougé, surtout dans la partie ivoirienne. Pour ce qui est de la partie burkinabè de l’autoroute, le ministre Barry a annoncé que les travaux devraient pouvoir démarrer, courant le premier trimestre 2018, avec le premier tronçon de 100 km. L’animateur de la conférence de presse a reconnu qu’il reste encore des efforts à fournir, en ce qui concerne certains projets, notamment la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouaga-Kaya, le fonds commun de financement de projets au profit des femmes et des jeunes filles.

 

Rendre la réciproque de l’hospitalité ivoirienne

 

Mais combien va coûter le TAC pour le Burkina Faso ? A cette question d’un confrère, Alpha Barry a expliqué que le total du budget est estimé à 376 millions de francs CFA.Selon le ministre Barry, ce budget prend en compte plusieurs aspects dont la réfection des salles de rencontre, l’hébergement des hôtes, la cérémonie officielle d’ouverture, le centre médical, le volet sécurité, etc. Aux dires du ministre, il a été arrêté, de commun accord, que le pays qui accueille les travaux du TAC, s’occupe des dépenses y afférentes. «Ce fut le cas, par exemple, l’année dernière, lorsque nous avons été à Yamoussoukro. Nous avons été bien reçus et gérés là-bas. Cette année, c’est nous qui recevons. Il est donc de bon ton que nous en fassions de même», a argumenté le chef de la diplomatie burkinabè.

Le sixième sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso est prévu les 17 et 18 juillet prochains, dans la capitale burkinabè.Il y aura d’abord, la réunion des membres des gouvernements des deux pays le lundi 17 juillet, suivie, le lendemain (mardi 18 juillet), du sommet à proprement dit, en présence des présidents ivoirien, Alassane Ouattara et burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

En prélude à cette importante rencontre bilatérale, le Premier ministre (PM) ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a effectué une visite de travail, vendredi dernier, à Ouagadougou.

Le TAC est un cadre de concertation, né depuis 2008 et qui rassemble annuellement, les exécutifs des deux pays. Il a vu le jour sous l’impulsion des ex-présidents ivoirien, Laurent Koudou Gbagbo et burkinabè, Blaise Compaoré qui avaient voulu par cet acte, renforcer l’axe Ouagadougou-Yamoussoukro. Les réunions se tiennent alternativement, dans les capitales politiques des deux Etats et permettent d’évoquer des sujets de développement concernant les deux pays. Ainsi, les travaux du 5e TAC se sont déroulés, les 28 et 29 juillet 2016, à Yamoussoukro, dans la capitale ivoirienne .

Alexandre TRAORE

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail