11-décembre 2018 : La Présidence du Faso distingue 820 méritants

11-décembre 2018 : La Présidence du Faso distingue 820 méritants

Pour service rendu à la Nation, ils sont 820 méritants à avoir été élevés au rang de l’Ordre de l’Etalon et de l’Ordre du mérite burkinabè, ce vendredi 7 décembre 2018, à la présidence du Faso. La cérémonie de distinction qui s’inscrit dans le cadre de la célébration des festivités du 11-Décembre, a été présidée par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Le 11 décembre prochain, le Burkina Faso va commémorer le 58e anniversaire de son accession à l’indépendance. En prélude à cette commémoration, ils sont 820, hommes et femmes, à avoir été décorés pour service rendu à la Nation. Sur les 820, 399 ont été décorés de l’Ordre de l’Etalon et 421 de l’Ordre du mérite burkinabè. Il faut dire que l’Ordre de l’Etalon qui vient remplacer l’Ordre national, est une distinction destinée à récompenser le mérite personnel et les services rendus à la nation. L’Ordre de l’Etalon est la distinction honorifique la plus élevée du Burkina Faso. A cette cérémonie, 262 récipiendaires ont été élevés au rang de chevaliers, 95 au rang d’officiers, 35 au rang de Commandeurs et 7 au rang de Grands officiers.

Pour ce qui est de l’Ordre du mérite burkinabè, cette distinction récompense toute personne physique ou morale qui se serait distinguée par son dévouement, sa valeur professionnelle, la durée et la qualité de ses services. Pour ce qui est de la présente cérémonie, 366 récipiendaires ont été distingués dans la catégorie chevaliers, 50 dans la catégorie officiers, 4 dans la catégorie Commandeurs et 1 dans la catégorie Grands officiers.

C’est la joie, le bonheur que l’on pouvait lire sur les visages des récipiendaires. Tous, sans exception, ont remercié les autorités qui ont reconnu leur mérite.Ils estiment que cette distinction est une invite à redoubler d’ardeur au travail et non à dormir sur les lauriers .

Quelques personnalités distinguées ont exprimé leurs sentiments

Lassiné Diawara, président de la délégation consulaire des Hauts-Bassins, fait officier de l’Ordre de l’Etalon.

C’est avec une grande fierté et de grande joie pour nous de recevoir cette distinction de la nation toute entière. C’est une invite pour nous de toujours mieux faire et de redoubler d’efforts. Lorsqu’on place une telle confiance en vous, cela voudrait dire qu’on doit toujours persévérer dans le travail bien fait. Pour ma part, j’exhorte la jeunesse à faire du travail bien fait, leur cheval de bataille. Car c’est en faisant bien son travail qu’on contribue à la construction de la nation.

Clautine Bassolé du Ministère de l’administration territoriale, fait chevalier de l’ordre de l’Etalon

C’est une invite à redoubler d’efforts. Je me rappelle bien quand on commençait à la fonction publique, c’était avec un salaire de 54 000 FCFA. Cette médaille vient nous rappeler de redoubler d’efforts pour le bien-être de la nation.

Ousmane Nacro, directeur général de l’Agence d’exécution des travaux eau et équipement rural, fait chevalier de l’Ordre de l’Etalon

C’est avec une grande humilité que nous recevons cette distinction de la nation toute entière. C’est un moment qui vient rarement dans la vie d’un travailleur. Et à un moment donné, si la nation est reconnaissante du travail que vous avez effectué, vous ne pouvez que vous réjouir. Au nom de toute la structure que je dirige et au nom de mes parents, je voudrais dire merci à ceux qui nous ont proposé à cette distinction. Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

André Eugène Ilboudo, directeur de la radio des Ecoles, fait officier de l’ordre de l’Etalon

J’ai été proposé dans le contingent du médiateur du Faso suite à tout le travail qu’on a fait à Saponé, pour que la paix revienne. C’est toujours un sentiment de joie et de fierté de voir ses mérites reconnus par la nation. Cette médaille est dédiée à toutes les filles et tous les fils de Saponé.

Harouna Kaboré, ministre du commerce, fait officier de l’Ordre de l’Etalon

La nation a été reconnaissante et cette médaille nous invite davantage à persévérer dans le travail bien fait pour le bien-être de la nation Nous allons continuer à travailler et toujours bénéficier des félicitations de la nation et satisfaire la population.

Marie Laurence Marchal/Ilboudo, ministre de l’action sociale, fait officier de l’Ordre de l’Etalon

C’est un honneur pour moi de recevoir cette distinction, elle est une invite à plus de travail et d’abnégation. Cette confiance mérite qu’on se surpasse et qu’on aille au-delà de nos forces pour servir la nation. Nous recevons cette médaille avec beaucoup de modestie et beaucoup d’acharnement au travail.

Bachir Ismaël Ouédraogo, ministre de l’énergie, fait officier de l’Ordre de l’Etalon

Un sentiment de joie et de fierté qui nous anime et nous ne pouvons que remercier le chef de l’Etat et tous ceux qui nous ont aidé dans notre tâche quotidienne. Cette distinction suppose que le chemin qu’on a emprunté est un bon chemin et c’est la jeunesse toute entière qui est honorée.

Propos recueillis par :

 O.S et E.M.D

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR