15e conférence de l’UPCI : La métastase terroriste au centre des préoccupations

15e conférence de l’UPCI : La métastase terroriste au centre des préoccupations

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, en présence du Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, représentant le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré  a procédé hier mercredi 29 janvier 2020 à l’ouverture de la 15e session de la conférence de l’Union des parlementaires des Etats membres de l’organisation de la coopération islamique (UPCI) placée sous le thème : «Les jeunes, l’avenir de l’UPCI». Pour le premier responsable du parlement burkinabè et président de l’UPCI, l’Union en tant que cadre de coopération, d’échanges et de partage offre un bel espace de collaboration et de convergence entre les différents pays. «Nous portons la voix, les préoccupations et les espoirs de plus d’un milliard de nos concitoyennes et concitoyens qui ne demandent qu’à vivre dans le meilleur des mondes possibles», a-t-il dit.

 

A l’entame de son propos, Alassane Bala Sakandé a indiqué qu’au-delà de l’ordre du jour fixé par l’UPCI, chaque occasion constitue également un moment de magnifier une des thématiques prioritaires qu’est le dialogue des cultures et des religions dont l’importance au sein de l’UPCI est matérialisée par le «comité des affaires culturelles, juridiques et du dialogue des civilisations et des religions». Il ajoute que la présente conférence se tient dans un contexte mondial marqué par la flambée des violences à l’intérieur des Etats et par l’exacerbation des tensions entre les régions.  A ce titre donc, il souligne que ce sont les populations de la bande sahélo-saharienne qui payent les conséquences de cette crise sécuritaire dont les causes leur sont pourtant étrangères.

Ce terrorisme poursuit-il, qui ensanglante tous les continents, occupe des territoires, massacre des femmes et des enfants, déstabilise les Etats. Ce terrorisme-là ignore les frontières, méprise la vie et dévoie la religion pour propager la haine. «Mais s’il est une chose que les forces du mal oublient, c’est que nous sommes du bon côté de l’Histoire.

Et l’Histoire retient toujours la victoire du bien sur le mal, la victoire des peuples sur les bandes armées, la victoire de la lumière sur les ténèbres», prévient Bala Sakandé. A ce propos, il fait savoir que les Forces de défense et de sécurité (FDS) se battent pour que l’éleveur accède aux pâturages sans craindre de perdre ni sa vie ni ses  troupeaux, pour que le paysan  retrouve la joie des travaux champêtres, pour qu’aucun citoyen ne se retrouve refugié dans son propre pays.

«Elles se battent pour que s’arrêtent le viol et l’esclavage sexuel des femmes, elles se battent pour que l’écolier contraint de fuir son village retourne en classe en toute sérénité, elles se battent pour que le commerçant, le colporteur et le consommateur fréquentent les marchés ruraux dans la quiétude, elles se battent pour que les agents publics et les élus du peuple soient dans des conditions de sécurité qui leur permettent de servir avec dévouement», explique le président de l’UPCI. Par ailleurs, il fait savoir que ce combat noble et juste qui est aussi celui de l’UPCI, ne saurait porter de fruits durables que dans un cadre de solidarité agissante, porté par un engagement partagé et inscrit dans une vision globale de la sécurité et de la paix.

Dans la même veine, il se veut un peu plus explicite : «Je ne suis pas en train de lancer un appel pour un soutien aux seuls pays du Sahel ; c’est un plaidoyer pour la paix mondiale car tel un cancer, si rien n’est fait, la métastase frappe aux portes des zones encore préservées des actions terroristes». Le Premier ministre Christophe Dabiré, représentant le Président du Faso a remercié l’ensemble des participants venus de 54 pays. Il a  exprimé toute sa gratitude aux instances dirigeantes de l’UPCI pour l’honneur et la confiance dont témoigne le choix du «pays des hommes intègres» pour accueillir cet important rendez-vous annuel.

Omar SALIA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR