1er CASEM du ministère de la Communication : Pour une amélioration du fonctionnement du département

1er CASEM du ministère de la Communication : Pour une amélioration du fonctionnement du département

Le ministère de la Communication et des Relations avec le parlement tient son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année. Présidé par le premier responsable, Rémis Fulgance Dandjinou, la cérémonie d’ouverture a eu lieu hier jeudi 5 septembre 2019 dans la Salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC).

«Management et efficacité des structures». C’est sous ce thème que s’est tenu le premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2019 du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement. Au cours de ce CASEM, les premiers acteurs du ministère auront l’occasion d’échanger, mais aussi de jeter un regard sur l’ensemble des activités menées au cours de la première moitié de l’année et s’appesantir sur les orientations stratégiques. La cérémonie a été présidée par le ministre en charge de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou. Dès l’entame de son propos, il a rappelé que ce CASEM occupe une place importante dans la quête du bon fonctionnement du département, parce qu’il offre l’opportunité de faire le point de l’exécution de la mission qui leur est confiée, de discuter de leurs méthodes et approches et aussi d’adopter les nouvelles stratégies pour améliorer leurs performances. Selon lui, l’argumentaire de déblocage tardif des fonds ne peut pas à lui seul justifier parfois le nombre d’activités non exécutées au niveau du département. «Certaines activités certes, ne sont pas exécutées aujourd’hui par rapport à leur calendrier de mise en œuvre, mais il est important que les directeurs s’impliquent et portent mieux les programmes d’activités», a-t-il souligné. A ce titre, Rémis Fulgance Dandjinou a interpelé des responsables sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de leurs programmes d’activités. «Certains sont à moins de 20% du taux de réalisation», a-t-il appuyé. Par ailleurs, le ministre a tenu à féliciter la direction des marchés publics, l’ISTIC, la RTB qui, eux sont largement au-dessus des 50%. Rémis Fugance Dandjinou invite les directions qui sont à la traine de profiter de ce CASEM et l’exemple de ces managers qui ont de bons résultats pour améliorer les leurs. Et la thématique de ce CASEM «Management et efficacité des structures», est selon ses dires, tout à fait approprié. De façon concrète, il s’agira pour le département de passer en revue le rapport d’activités en vue de dégager les forces et les faiblesses, de consolider les acquis et d’échanger autour du management comme outils indispensables à l’efficacité des structures. Le ministre espère qu’au sortir de ce CASEM, les résultats de son département connaîtront une amélioration les mois à venir.

Pélagie OUEDRAOGO

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR