Affaire Tranquillos : Zéphirin retire sa  plainte contre Simon Compaoré au nom de la réconciliation

Affaire Tranquillos : Zéphirin retire sa  plainte contre Simon Compaoré au nom de la réconciliation

L’information a suscité des réactions de part et d’autre. Il n’y a plus de nuages dans les relations entre le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et Simon Compaoré, président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Dans un communiqué, rendu public hier mardi 19 janvier 2021, l’ancien chef de file de l’Opposition a annoncé le retrait de sa plainte contre l’ancien ministre de la Sécurité, dans le cadre de l’affaire dite «Tranquilos !».

«Comme tous les Burkinabè le savent, j’avais déposé une plainte en décembre 2017 contre Monsieur Simon Compaoré, à l’époque ministre de la Sécurité, lors de la crise qui avait secoué notre parti suite à la démission de 13 députés de notre groupe parlementaire», a rappelé le tout nouveau ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion nationale.

Ainsi, Zéphirin Diabré saisit l’occasion de ce communiqué pour informer de leur décision commune de «se pardonner». «Il me plaît d’informer l’ensemble  du peuple burkinabè et l’opinion internationale que j’ai eu une rencontre fraternelle avec Monsieur  Simon Compaoré, et que nous avons décidé tous les deux de nous pardonner et de nous réconcilier». A cet effet, le président du parti du lion, indique avoir  demandé à son avocat d’engager les démarches pour retirer sa plainte. Aussi, il demande aux uns et aux autres de considérer que cet épisode est désormais clos et oublié.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR