Assemblée nationale : L’ONI délivre des passeports et CNIB au personnel

Assemblée nationale : L’ONI délivre des passeports et CNIB au personnel

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Bénéwendé Stanislas Sankara, a présidé la cérémonie de lancement de confection de Cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB) et du passeport burkinabè au profit du personnel de l’Assemblée nationale. Cette initiative de l’Office national d’identification (ONI) vise à permettre aux travailleurs de ne pas déserter les bureaux pour se faire établir ces documents et gagner en temps.

Dans la matinée du jeudi 12 mars 2020, l’Assemblée nationale a accueilli dans ses locaux, une équipe de l’Office national d’identification et de la division de la migration pour l’opération de confection de Cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB) et du passeport burkinabè.

Le directeur général de l’ONI, Aristide Béré a d’abord remercié le président de l’Assemblée nationale pour cet accueil. Puis, il a expliqué que le projet dénommé «les grands services publics», est né du constat que plusieurs fonctionnaires notamment, ceux des grandes administrations désertent souvent leurs bureaux pour des besoins de carte d’identité ou de passeport. «Nous avons donc eu cette idée de faire en sorte que les équipes passeport ou de carte nationale d’identité viennent auprès du personnel fonctionnaire des administrations publiques pour éviter le temps mis pour avoir la carte nationale d’identité où le passeport.

C’est ce qui a justifié l’approche faite à l’endroit de l’AN», a-t-il précisé. A l’entendre, cette opération se fera dans d’autres administrations publiques qui regroupent de grands effectifs pour permettre aux personnels d’établir sur place leurs CNIB ou passeports et de les recevoir sur place. Sofia Sanna/Traoré, conseillère du PAN, a profité de cette opération pour renouveler son passeport qui a expiré depuis fin 2019. Pour elle, c’est une très belle initiative qui évitera que les agents désertent le service pour aller se faire établir ces documents très importants.

Tout comme elle, Mahmoud Diallo, chargé de mission à l’hémicycle venu renouveler sa CNIB, a trouvé cette action louable. Il a indiqué que l’opération permettra à la majorité de ceux dont la carte est arrivée à expiration de renouveler sur place et de gagner en temps.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Bénéwendé Stanislas Sankara, pour sa part, a félicité et remercié le directeur général de l’ONI et son équipe pour cette initiative combien géniale d’aller vers les administrations publiques pour délivrer des CNIB et passeports. Ce choix est selon lui très judicieux car, dans un souci de ne pas faire déserter les administrations ils ont choisi ce projet qui permettra de gagner en temps.

Pour lui, derrière l’Assemblée nationale, c’est l’ensemble des Burkinabè qui doivent bénéficier de ce service. Bénéwendé Sankara souhaite voir ce projet se couronner de succès. Aussi, il a foi que ce projet connaîtra l’enthousiasme des bénéficiaires que sont les fonctionnaires. Partant de ce lancement, il espère que toutes les administrations ouvriront leurs portes à l’ONI. Par ailleurs, il invite tout le personnel et les parlementaires désireux de renouveler leurs documents de venir le faire.

Pélagie OUEDRAOGO

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR