Attaque des islamistes Chabab contre une base militaire de l’UA : nouveau coup de semonce terroriste au processus démocratique en Somalie!

Attaque des islamistes Chabab contre une base militaire de l’UA : nouveau coup de semonce terroriste au processus démocratique en Somalie!

Nouvelle attaque sanglante des islamistes Shebabs en Somalie. Cette fois, ce n’est ni un supermarché, ni une école qui a été ciblé mais une base militaire de l’Union africaine située au Nord-Est du pays. Selon le déroulé des faits, l’attaque, conduite avant l’aube du mardi 3 mai 2022, a visé une base abritant des soldats burundais de la Mission africaine de transition en Somalie (Atmis) près du village de Ceel Baraf, à 160 kilomètres au nord-est de la capitale Mogadiscio et menée par plusieurs militants (400) lourdement armés.

Pour l’heure, le bilan exact de cet assaut qui rappelle celui mené contre la Base de l’AMISOM à El-Adde dans la Sud du pays en 2016 pourrait donner le tournis.  Les chiffres varient d’une source à l’autre. Alors que des sources militaires proches de l’armée burundaise évoquent une trentaine de soldats tués et de 22 blessés, d’autres parlent d’environ quarante tués.

Cette attaque des islamistes Shebab intervient plus d’une semaine après la désignation au Parlement des présidents des deux chambres, une étape-clé ouvrant la voie à l’élection du président de la Somalie. Elle vient aussi rappeler qu’il n’y a pas que le Sahel qui est en proie aux incursions des groupes armés terroristes. En décidant de frapper cette base, ils ont voulu donner un signal fort au pouvoir central.  C’est donc un nouveau coup de semonce au processus de normalisation en cours dans ce pays meurtri, failli qui continue depuis la fin de la guerre civile de chercher ses marques.

La rédaction

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd❜hui au Faso

GRATUIT
VOIR