CFOP : «Roch ne mérite même pas 4,9/10»

CFOP : «Roch ne mérite même pas 4,9/10»

L’opposition politique a animé son dernier point de presse de l’année, ce mardi 18 décembre 2018 à Ouagadougou. Elle en a profité pour se prononcer sur des sujets d’actualité, notamment les résultats du dernier sondage du CGD, la détention de Safiatou Lopez et la rencontre gouvernement-CCVC. A propos du premier sujet, Adama Séré du RDBEF, co-animateur de la rencontre, a déclaré que le dernier présimètre a attribué une note de 4,91/10  au président Kaboré et que pour l’opposition, le chef de l’Etat ne mérite même pas la note de 3/10.

L’hebdomadaire point de presse de l’opposition a été animé par Mamadou Kabré du Prit Lannaya, Yumanli Lompo du PNDES et Adama Séré du RDBEF. Les conférenciers ont affirmé avoir suivi avec intérêt, le 8 décembre dernier, le dialogue citoyen organisé par le centre pour la gouvernance démocratique (CGD), lequel dialogue a porté sur les résultats du sondage «Présimètre» de l’an III du président Kaboré. Selon ce sondage, le président Roch Marc Christian Kaboré a obtenu la note de 4,91/10. Tout en saluant le travail méticuleux abattu par le CGD et ses partenaires, l’Opposition politique affirme qu’elle a accordé davantage de place aux actions de terrain. Et, «s’appuyant sur cette réalité de terrain, l’échec lamentable du régime Kaboré fait que le chef de l’Etat ne mérite même pas la note de 3/10», a indiqué Adama Séré. Selon l’opposition, aucun secteur ne marche, trois ans après l’arrivée de Roch Kaboré au pouvoir. «De la sécurité à l’économie, de la santé à l’éducation, des infrastructures à la réconciliation, tout est en panne et en décadence. Ce qui nous fait peur, c’est la répercussion que cette pagaille du MPP aura sur les générations futures», ont déploré les Co-animateurs de la conférence.

Un autre point de la rencontre du jour a concerné, la détention de la présidente du Cadre de concertation des organisations de la société civile (CCNOSC). Safiatou Lopez est détenue, dans l’attente de son jugement qui tarde à venir. «Par voie de presse, nous avons appris que Dame Lopez est poursuivie pour complot et incitation à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline et depuis plus rien», a rappelé M. Séré. Il a expliqué que la détenue connait actuellement de sérieux problèmes de santé et elle a récemment séjourné en clinique «Au fond rien de sérieux n’est reproché à Mme Lopez. Elle est abusivement détenue pour des raisons politiques». Par conséquent, l’opposition demande sa libération provisoire, pendant que la procédure suit son cours. Le cas échéant, elle tiendra le pouvoir du MPP responsable des éventuels problèmes qui surviendront, suite à cet emprisonnement sans raison valable.

Enfin, lundi dernier, une délégation de la coalition contre la vie chère (CCVC) a rencontré le premier ministre Paul Kaba Thiéba à la primature. A l’issue de la rencontre, Chrysogone Zougmoré a annoncé que la Coalition n’a pas pu obtenir du gouvernement, la réduction du prix du carburant. L’opposition politique s’est dite déçue de cette attitude du gouvernement. «Pendant que des ministres construisent des résidences luxueuses sur le dos du peuple, on demande aux citoyens lambda de serrer la ceinture», ont regretté les animateurs de ce point de presse.

Aline Ariane BAMOUNI

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR