Coopération Burkina Faso-Monaco : Le couple princier reçu au palais de Kosyam

Coopération Burkina Faso-Monaco : Le couple princier reçu au palais de Kosyam

Le Prince Albert II de Monaco et son épouse la princesse Charlène, en visite d’amitié et de travail à Ouagadougou, ont été reçus, hier jeudi 11 janvier 2018, au palais de Kosyam, par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré en compagnie de son épouse Sika Kaboré.

Atterris la veille nuit à Ouagadougou, le Prince Albert II de Monaco et son épouse la princesse Charlène, ont été reçus, hier jeudi 11 janvier 2018, au palais de Kosyam. C’est aux environs de 9 heures (local et GMT) que les visiteurs de marque du Burkina Faso sont arrivés à la présidence du Faso. Là, les attendait le couple présidentiel burkinabè. Après les salutations d’usage, les deux couples se soumettent à l’exécution des hymnes nationales. Ces formalités ont été suivies d’une audience élargie (y compris avec la princesse et Sika Kaboré), puis en tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat. Rien n’a filtré de ce bref entretien avec les hôtes monégasques au palais présidentiel.

Le couple princier de Monaco est à Ouagadougou, depuis mercredi dans la soirée, pour une visite de travail et d’amitié de 72 heures (10-12 janvier 2018). Le programme officiel de la visite d’amitié et de travail a prévu, hier jeudi en mi-journée, une réunion (deuxième du genre) de la commission bilatérale entre Monaco et le Burkina Faso. Dans l’après-midi du 11 janvier, Albert II de Monaco a visité la première compagnie de la Brigade nationale des Sapeurs pompiers (BNSP) à Ouagadougou.

Ce vendredi 12 janvier 2018, le prince se rendra dans la commune rurale de Loumbila (périphérie Nord-Est de Ouagadougou) pour inaugurer le Centre de formation polyvalente de Loumbila financé par la Croix-Rouge monégasque et procéder au lancement d’une maïserie à Kossodo. Avant son départ, prévu pour vendredi, dans l’après-midi, le prince Albert II procèdera à la signature d’accords et du communiqué conjoint sanctionnant la visite.

Au Burkina Faso, la Principauté de Monaco intervient dans le secteur de la santé, notamment, la lutte contre le paludisme et la drépanocytose. La Principauté appui aussi le Burkina dans le domaine  de l’éducation, des micro-entrepreneurs et surtout de la protection civile.

Alexandre TRAORE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0