Coopération Burkina Faso-Russie : Vladimir Baykov en visite à la primature

Coopération Burkina Faso-Russie : Vladimir Baykov en visite à la primature

L’ambassadeur de Russie Vladimir Baykov a rendu une visite de courtoisie au Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, dans l’après-midi du jeudi 22 novembre 2018. Le diplomate, au cours de l’audience, a échangé avec son hôte sur les moyens de relancer la coopération économique entre la Russie et le Burkina. Les deux hommes ont aussi réfléchi sur les possibilités que le chef du gouvernement et certains de ces ministres participent au forum économique de Saint-Pétersbourg.

Cela fait deux ans que l’ambassadeur de Russie, Vladimir Baykov a présenté ses lettres de créance au président du Faso en tant qu’ambassadeur non résident puisqu’il est basé à Abidjan. «Je tenais à rencontrer le chef du gouvernement pour évoquer la coopération économique entre nos deux pays», a déclaré le diplomate russe à sa sortie d’audience. Selon lui, il est très important de développer ce volet en trouvant des domaines et des perspectives assez importantes pour cette coopération. En effet, M. Baykov a rappelé qu’il y a déjà une présence économique russe, notamment dans le domaine de l’extraction de l’or, à travers Nord gold, dirigé par des opérateurs économiques russes. «Nous avons investi des centaines de milliers de dollars pour développer le secteur minier, pas seulement pour la production minière, mais et également pour le développement socio-économique des localités abritant ces mines», foi de l’ambassadeur de Russie.

Les deux hommes ont aussi parlé de d’autres domaines qui peuvent les intéresser. Ils ont évoqué les possibilités pour que le chef du gouvernement et les ministres en charges des affaires économiques participent aux travaux du forum économique de Saint-Pétersbourg qui est organisé chaque année. «On pourrait arranger des contacts avec les personnalités russes du monde politique, économique et en même temps établir des relations avec les autres participants du forum qui sont originaires de beaucoup d’autres pays», a souligné Vladimir Baykov. De ses dires, son pays a apporté une contribution à la gestion de la crise alimentaire par l’intermédiaire du programme alimentaire mondial, à hauteur d’un million de dollars américains.

Aline Ariane BAMOUNI

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR