Coopération sino-burkinabè : La 2e équipe médicale en fin de mission

Coopération sino-burkinabè : La 2e équipe médicale en fin de mission

L’ambassade de la République populaire de Chine a organisé une cérémonie d’au revoir à la deuxième mission médicale chinoise et de bienvenue à la troisième. Pour le diplomate chinois, Li Jian la coopération médicale constitue un brillant exemple de coopération entre la Chine et le Burkina Faso. La cérémonie a eu lieu le lundi 6 janvier 2020 en présence du représentant de la ministre de Santé, Dr Salif Sankara, du directeur général de CHU de Tengandogo, Alexandre Sanfo, et bien d’autres personnalités.

 

A la faveur du protocole d’accord signé en 2018 entre les deux gouvernements, la Chine entretient des relations de coopération dans le secteur de la santé avec le Burkina qui se consolident au fil du temps. «La 2e mission médicale arrivée en décembre 2018 et qui s’en va, a su et pu nous séduire de par sa compétence, son engagement, son attitude de professionnel de santé dévoué pour la cause des patients», a laissé entendre Li Jian. Même son de cloche de la ministre de la Santé par la voix de son représentant Salif Sankara : «l’engagement, la détermination de l’équipe médicale et l’abnégation dont elle a fait montre, indiquent à quel point l’envoie d’équipe médicale est une belle tradition de la partie chinoise».

Ce dernier a par ailleurs présenté ses excuses au diplomate chinois et à ses collaborateurs si toutefois, il y a eu des imperfections lors de la collaboration entre médecins chinois et burkinabè. La troisième équipe qui a foulé le sol burkinabè le 4 janvier dernier n’a pas été trop prolixe. Elle a juste prononcé le serment d’Hippocrate à savoir : «Nous sauverons des vies et nous soignerons les malades».

Avant de clore son propos, l’ambassadeur Li Jian a remercié chacun des membres de la 2e mission médicale pour le sourire apporté à tous les Burkinabè ayant bénéficié des soins. «La belle tradition relative à l’envoie des équipes médicales sera maintenue et ces équipes fourniront de meilleurs soins et partageront toujours leurs expériences sans aucune réserve avec leurs collègues burkinabè», foi de Li Jian.

Omar SALIA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR