Coris Meso Finance : Le nouveau-né du groupe CORIS lance ses activités

Coris Meso Finance : Le nouveau-né du groupe CORIS lance ses activités

Le lancement des activités de Coris Meso Finance (CMF) est intervenue le jeudi 5 décembre 2019 à Ouagadougou. Structure de financement des Petites et moyennes entreprises (PME), Coris Meso Finance se présente comme une société anonyme au capital social de 1 000 000 000 de FCFA et une filiale du groupe CORIS.

La question du financement des Petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique et particulièrement au Burkina Faso est une réelle problématique. En Afrique, elles représentent 90% des sociétés privées et contribuent pour environ 30 à 33% au PIB. Mais cependant, seulement 10% des financements, bancaires à l’économie ne  vont qu’aux PME. En accédant à plus de financement les PME produiront plus et leur contribution au PIB dépassera les 30% ci-dessus cités. Les PME interviennent dans tous les secteurs de l’économie nationale (service, productions, transformations, etc.) et sont de véritables pourvoyeuses d’emplois donc de véritables outils pour la lutte contre le chômage. Elles peuvent aussi (surtout dans les services) être le creuset de l’innovation.

Le financement des PME est donc un enjeu fondamental pour le développement socio-économique du Burkina Faso

. A la question de savoir quelles sont les motivations qui ont prévalu à la création d’une nouvelle entité dédiée au financement des PME, le Président du conseil d’administration (PCA) de Coris Meso Finance, Talekaye Romba, dira que Coris groupe peut dire qu’il a fini de faire ses preuves mais l’histoire ne fait que continuer et ce projet a pour finalité la réponse exacte et efficace aux besoins des PME de notre pays. «En décidant de créer cette filiale dénommée Coris Meso Finance, une société anonyme au capital social de 1 000 000 000 de FCFA, le groupe Coris vise deux principaux objectifs dont l’élargissement de sa gamme de service financier à l’économie du Burkina Faso après la banque, les assurances, l’intermédiation boursière, le capital investissement, la finance islamique, et l’intermédiation des opérations bancaires.

Le second objectif est de contribuer à l’effort national et communautaire sur le volet inclusion financière en permettant aux petites et moyennes entreprises, pour lesquelles l’épineuse question de l’accès aux financements demeure posées», a laissé entendre le PCA.

Par ailleurs, des efforts ont été consentis au cours des dernières années par le gouvernement du Burkina en faveur des PME à travers des mécanismes tels que la signature de la charte des PME entre le gouvernement et les PME, l’adoption d’une loi d’orientation économique pour la promotion de la PME.

Au niveau communautaire, on pourrait citer le dispositif de la BCEAO qui contribue à faciliter le financement des PME par des banques. «Mais malgré tous ces efforts, il convient de noter que les PME burkinabè restent confronter aux difficultés d’accès au financement alors que de par leur nombres, elles constituent environ 90% des acteurs économiques du pays», a souligné Moussa Ouédraogo, DG de Coris Meso Finance.

D’après le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entreprenariat des jeunes, Salifo Tiemtoré, représentant le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, le gouvernement par sa voix se félicite de cette cérémonie de lancement des activités de Coris Meso Finance car en décidant de créer une structure dédiée aux financements des PME, les dirigeants du groupe Coris font œuvre utile en phase avec l’option fondamentale du gouvernement de faire de la promotion des PME une priorité pour le développement d’un secteur privé dynamique et créateur de richesses.

Et d’interpeller les commerçantes et commerçants présents à la cérémonie sur un comportement irréprochable en ce qui concerne le remboursement des crédits ainsi que des efforts acquis dans l’amélioration de leurs outils de gestion. En outre, le groupe Coris a posé ses premiers jalons au Burkina Faso en janvier 2008 dans le domaine de la banque universelle avec une vision panafricaine consistant à servir de levier au développement socio-économique des pays africains.

Dès lors, le positionnement stratégique adopté est clair et constant, c’est-à-dire être le groupe bancaire de référence en Afrique. En termes de moyen, le pilotage et la réalisation des projets et activités du groupe sont encadrés par des valeurs représentées par le sigle CORIS.

Le groupe Coris comprend des pôles d’activités bancaires présents dans 7 pays africains, dont le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. En termes de performance, dans le dernier rapport de la commission bancaire de l’UEMOA, le groupe Coris est 7e au classement des 12 groupes bancaires présents dans l’espace UEMOA avec plus de 200 milliards de FCFA de total bilan.

Larissa KABORE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR