Coronavirus : Le Burkina Faso enregistre 99 cas  dont 39 femmes et 60 hommes

Coronavirus : Le Burkina Faso enregistre 99 cas  dont 39 femmes et 60 hommes

A la date du 23 mars 2020, le Burkina Faso a enregistré 24 nouveaux cas confirmés au Covid-19 portant le total à 99 cas positifs, parmi lesquels 39 femmes et 60 hommes. Sur ces 99 cas, nous avons 89 à Ouagadougou, 4 à Bobo-Dioulasso, 2 à Boromo, 1 à Houndé, 2 à Dédougou et 1 à Banfora. C’est le point fait par le Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de coronavirus, le lundi 23 mars 2020 à Ouagadougou.

 

Le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de coronavirus était face à la presse dans la matinée du lundi 23 mars 2020, pour faire le point de la situation. Il a fait savoir que 24 nouveaux cas ont été enregistrés portant à 99 le nombre de personnes testées positives parmi les quelles, 39 femmes et 60 hommes. Sur ces 99 cas positifs, il précise qu’il y a 89 à Ouagadougou, 4 à Bobo-Dioulasso, 2 à Boromo, 1 à Houndé, 2 à Dédougou et 1 à Banfora. A ce jour, ce sont au total 181 tests qui ont été effectués. Et de rassurer qu’il y a très peu de personnes qui sont sous oxygène. 

 Pour ce qui est des tests, Pr Martial Ouédraogo explique qu’ils ne sont pas systématiquement faits sur une personne qui pense avoir été en contact avec un sujet malade ou  qui pense être malade. Il indique que les tests sont faits quand une personne a un contact avec un sujet malade ou venant d’une zone où il y a des cas et que la personne développe des signes de la maladie. «Entre le contact supposé infectieux et les signes, les tests sont négatifs. C’est la période d’incubation. Il faut donc faire attention on ne doit pas tester systématiquement tout le monde», a-t-il insisté.

Des dires du Pr Ouédraogo, il y a trois foyers primaires.  Il s’agit des deux foyers initiaux qui sont à Ouagadougou. Ces foyers sont pourvoyeurs de la grande majorité des cas secondaires. A ces foyers, s’ajoute celui de Houndé qui lui semble être circonscrit. Le malade se porte très bien et les personnes contacts vont quant à elles sortir bientôt, a assuré le Pr Ouédraogo. Quant aux foyers de Boromo et Dédougou, ils sont en investigation.

«On poursuit le confinement et le suivi des contacts», a-t-il dit avant de rappeler qu’il y a cinq (5) guérisons à ce jour et quatre (4) décès. Sur les rumeurs concernant un avion médicalisé qui serait venu prendre des autorités burkinabè pour aller les faire soigner à l’extérieur, Pr Martial Ouédraogo affirme qu’il s’agit plutôt d’un non Burkinabè qui a activé son assurance maladie internationale et un avion médicalisé est venu le chercher. Il assure que son acheminement s’est fait dans de bonnes conditions avec toutes les précautions.

En outre, pour ce qui est de la charge de travail, à la date du 22 mars, Pr Martial Ouédraogo informe qu’ils ont enregistré sur le serveur 42 077 appels. «Une équipe de 10 personnes qui se relaient dans 10 postes toutes les 8 heures. «Aujourd’hui, nous passerons à 20 postes», a-t-il dit. Quant aux personnes contacts, elles sont au nombre de 556. Les équipes chargées du suivi de ces contacts travaillent en binôme. Pr Martial Ouédraogo fait savoir que 33 alertes ont été investiguées et plusieurs sites désinfectés. Il s’agit de l’aéroport international de Ouagadougou, l’Assemblée nationale, 14 domiciles et une clinique privée.

Pélagie OUEDRAOGO

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR