Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé sera bien poursuivi à Abidjan

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé sera bien poursuivi à Abidjan

Ce que nombre d’observateurs de la scène politique ivoirienne avait redouté est en passe de se produire. Le mercredi 6 novembre dernier, la chambre d’instruction du parquet général d’Abidjan a décidé de renvoyer l’ancien ministre de la Jeunesse devant le tribunal criminel.

Charles Blé Goudé, toujours en résidence surveillée à La Haye, sera bien jugé par la justice ivoirienne. «La chambre d’instruction a conclu à son renvoi devant le tribunal criminel, l’ancienne cour d’assises», a confié jeudi 7 novembre, le procureur général de la cour d’appel, Leonard Lebry. La date du procès sera fixée prochainement par le tribunal de première instance.

Selon JA, Leonard Ledry a précisé que les faits pour lesquels Blé Goudé «est poursuivi concernent : les actes de tortures, d’homicides volontaires, de traitement inhumain, d’atteinte à l’intégrité physique, de viol, d’assassinats et d’attentat à la pudeur commis durant les barrages d’autodéfense dans le courant des années 2010 et 2011 et la complicité de ses crimes commis par lui-même ou ses partisans sur l’ensemble du territoire».

«Ces faits sont différents de ceux qui sont jugés actuellement par la Cour pénale internationale (CPI). D’ailleurs, les règles de la CPI n’interdisent pas que d’autres faits soient poursuivis par des juridictions internes même si la CPI a été saisie», a-t-il estimé.

Le procureur général a également précisé que les poursuites contre Blé Goudé avaient été entamées en 2012 sous la qualification de crime contre les populations civiles et de crimes de guerre. Ces chefs d’accusation n’existant plus dans le nouveau code pénal, le parquet a demandé que les faits soient requalifiés.

La décision de juger Charles Blé Goudé, actuellement en liberté conditionnelle à la Haye, a été prise mercredi par la chambre d’instruction du parquet général d’Abidjan. Une audience au cours de laquelle la défense de l’ancien ministre de Laurent Gbagbo avait décidé de se retirer de la procédure.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR