Côte d’Ivoire  Ouattara va-t-il remettre à Gbagbo son passeport ?

Côte d’Ivoire Ouattara va-t-il remettre à Gbagbo son passeport ?

Laurent Gbagbo veut retrouver la terre où il a grandi. C’est une lapalissade de le dire. La Cour pénale internationale ne le retient plus. Même si ses chaines ne sont pas totalement rompues puisque la juridiction n’a pas accepté sa demande de liberté sans condition, elles sont toutefois assez longues pour lui permettre d’aller jusqu’en Côte d’Ivoire.

Malheureusement, il existe toujours un frein. Il est aussi menu qu’un passeport, mais assez large pour l’empêcher de rentrer au bercail. Bon gré mal gré, le Woody de Mama doit se résoudre à demander la mansuétude des autorités ivoiriennes, Alassane Dramane Ouattara en premier, pour espérer entrer en possession de cet ultime sésame.

Du côté du palais présidentiel, on assure que le dossier est en cours de traitement. Traitement diligent ou au gré du rythme cardiaque de la vie politique en Côte d’Ivoire ? Là se trouve la question à laquelle l’ancien président voudrait une réponse assez rapide et de préférence, positive.

Il ne fait aucun doute que le présidentielle d’octobre est dans l’agenda du candidat du FPI, qui le presse d’ailleurs de rentrer.

Mais son retour n’est pas programmé dans l’agenda des autres. A commencer par le FPI lui même où l’absence du “big boss” fait plutôt l’affaire de certains, pour une raison ou une autre d’affirmation personnelle ou de recherche de dividendes qui ne pourraient valoir avec la présence du maître des lieux.

Ensuite,

celui-là même qui doit ouvrir les portes de l’obtention du passeport n’est certainement pas enclin à lui donner ce passeport.
Sans doute, c’est parce que Laurent Gbagbo était “tenu” éloigné de l’arène politique ivoirienne depuis tant d’années qu’Alassane Ouattara a pu dérouler son programme sans anicroche majeur. Le contraire aurait pu donner un résultat tout à fait différent.

On aurait pu dire que la venue de Gbagbo n’allait pas changer grand chose il y a tout juste quelques semaines, au moment où Amadou Gon Coulibaly était toujours en vie. Mais la donne a changé. La mort en a décidé autrement et tout est chamboulé.

Alassane Ouattara est pressenti, poussé pratiquement pour briguer un 3e mandat. Et il ne veut sans doute pas juste faire acte de candidature. Il veut gagner. Or, les chevaux rentrent en désordre depuis un moment dans le pari politique du RHDP. Henri Konan Bédié a mis les pieds sur la ligne de départ. L’idée d’un autre poids lourd de la trempe de Laurent Gbagbo ne doit pas être des plus ragoutantes.

A moins de lui accorder ce passeport pour l’attendre et le cueillir au pied de l’avion pour le conduire au purgatoire de la “casse” de la BCEAO. Mais à ce moment, le Woody de Mama sera sur la terre d’Eburnie. Et le Laurent Gbagbo en prison à la Haye peut ne pas être le même Laurent Gbagbo en prison en Côte d’Ivoire…
Ahmed Bambara

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR