Covid-19 : le monde franchit la barre du demi-million de morts

Covid-19 : le monde franchit la barre du demi-million de morts

Le dimanche 28 juin 2020, le monde a franchi deux seuils symboliques : plus de 500 000 morts et 10 millions de cas de coronavirus. Le virus continue de faire des ravages aux États-Unis et en Amérique latine et semble redémarrer en Chine.

Selon le comptage de l’AFP, 500 390 décès et 10 099 576 cas de coronavirus étaient officiellement recensés au niveau mondial, dimanche 28 juin à 22 h GMT. Le nombre des décès a doublé en un peu moins de deux mois et 50 000 décès supplémentaires ont été enregistrés ces dix derniers jours.

L’Europe est le continent qui compte le plus de décès (196 086 pour 2 642 897 cas), suivie par la zone États-Unis/Canada (134 315, 2 642 754), l’Amérique latine et les Caraïbes (111 640, 2 473 164), l’Asie (33 107, 1 219 230), le Moyen-Orient (15 505, 730 977), l’Afrique (9 604, 381 396) et l’Océanie (133, 9 158).

Les États-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de décès (125 768) que de cas (2 539 544). Bien que le nombre de décès quotidiens ait légèrement diminué en juin par rapport au mois précédent, la contagion progresse dans 30 des 50 États américains, notamment dans les plus grands et les plus peuplés du sud et de l’ouest du pays : la Californie, le Texas et la Floride.

En Amérique Latine, le pays le plus lourdement touché est le Brésil, qui comptait dimanche 57 622 morts sur 1 344 143 cas confirmés, selon les autorités.

L’Europe n’est pas épargnée. La ville de Leicester, dans le centre de l’Angleterre, une ville de 342 000 habitants, risque d’être partiellement reconfinée, en raison d’une recrudescence des cas, a indiqué dimanche la ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel.

Berceau de la pandémie, née en décembre à Wuhan, dans le centre du pays, la Chine croyait en avoir fini avec le Covid-19. Mais le virus a refait son apparition mi-juin à Pékin, au point que les autorités ont dû se résoudre à fermer les écoles et à confiner plusieurs milliers de personnes dans les zones résidentielles jugées à risque. « La situation épidémique est grave et complexe », a reconnu dimanche Xu Hejian, un porte-parole municipal.

Pays le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient, l’Iran a enregistré un record de 144 décès au cours des dernières 24 heures, un plus haut en près de trois mois qui porte le bilan national à 10 508 morts.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR