Développement communal : Ouaga cadeaute 27 associations  de 40 briques

Développement communal : Ouaga cadeaute 27 associations  de 40 briques

La commune de Ouagadougou, en partenariat avec l’ONG GRET a procédé à la remise de chèques de financement à plus de 27 associations, dans le cadre du projet «pépinière urbaine». C’était le mercredi 20 novembre 2019, à l’hôtel de ville. La valeur totale du financement est estimée à 40 151 000 FCFA.

Dans le cadre du projet pépinière urbaine de Ouagadougou, un appel à projet a été lancé au profit des OSC formelles et non formelles, des écoles, des artistes des arrondissements 3 et 5 de la ville de Ouagadougou. Cet appel à projet qui a concerné des thématiques telles que le sport, la culture, et l’embellissement, a retenu 48 micro-projets et en a choisi 27, qui bénéficieront ainsi d’un financement d’un montant de 40 151 000 FCFA. La cérémonie qui a connu la présence effective du maire de la commune de Ouagadougou a été l’occasion de remettre symboliquement les chèques aux bénéficiaires. Le représentant pays de l’ONG GRET, M. Traoré a tout d’abord remercié la commune de Ouagadougou pour cette collaboration exemplaire dans le cadre de la mise en œuvre du projet «pépinière urbaine». «Nous avons évalué au cours de ces dernières années, une bonne mise en œuvre des activités sur le terrain bien appréciées par les populations.

Donc nous ne pouvons que remercier notre partenaire qu’est la commune de Ouagadougou. Je remercie également toutes les communes, tous les arrondissements qui sont impliqués dans la mise en œuvre de cette activité, en espérant que la collaboration va aller en se renforçant», a-t-il laissé entendre. Par ailleurs, cette remise de chèques aux bénéficiaires est une étape phare dans le cadre du projet de développement durable de la ville de Ouagadougou dans sa phase 2.

A sa prise de parole, le maire Armand Béouindé, après avoir précisé que le lancement du projet «pépinière urbaine», a été fait il y a de cela plus d’une année, n’a pas omis de remercier l’Agence française de développement (AFP) qui accompagne la mairie dans ses projets d’investissement et également d’appropriation sociale qui se fait autour de ces investissements. Et de préciser que l’une des activités-clés de ce projet de pépinière était de lancer un appel à projet auquel les associations ont soumissionné. 2 arrondissements ont été sélectionnés pour cette première phase pilote.

Il s’agit des arrondissements 3 et 5. «Au nombre des projets sportifs, il y a 10 qui ont participé au niveau des arrondissements 3 et 1 à l’arrondissement 5. En projet culturel, à l’arrondissement 3 nous avons eu 8 projets et 6 à l’arrondissement 5. En ce qui concerne les projets d’embellissement, il y a eu 1 projet par arrondissement. Ce qui fait au total 19 projets pour l’arrondissement 3, 8 projets pour l’arrondissement 5.

Au total, 27 projets ont été présentés», explique le maire de Ouagadougou. Il s’est réjoui de cette première expérience qu’ils vont désormais intégrer dans les projets de la ville de Ouagadougou, c’est-à-dire faire en sorte que la participation citoyenne soit active autour de l’ensemble des projets, car ces investissements sont faits dans le but d’avoir un meilleur vivre des populations.

Larissa KABORE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR