Don d’équipements médicaux aux centres de santé de Koubri et Saaba : Un bon samaritain nommé Bala Sakandé

Don d’équipements médicaux aux centres de santé de Koubri et Saaba : Un bon samaritain nommé Bala Sakandé

Le président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, a procédé hier dimanche 17 novembre 2019, à la remise de matériels médicaux techniques aux centres médicaux de Saaba et Koubri. Ces équipements, estimés respectivement à environ 12,5 millions et 10 millions ont été acquis grâce à la coopération parlementaire imprimée par le président Bala Alassane Sakandé. Les rencontres ont été une occasion d’échanges directs entre le chef du parlement et les populations des deux communes, sur les enjeux de développement et le contexte sécuritaire national.

«Nous travaillons depuis un certain temps pour faire en sorte que l’Assemblée nationale soit le plus proche possible des populations. Nous sommes mandatés par les populations.  Il est donc impérieux dans le cadre du parlementarisme du développement de faire en sorte qu’avec nos partenaires, nous puissions disposer de matériels pour nos populations», a affirmé Bala Alassane Sakandé dans l’enceinte de la cours du centre de santé de Koubri. Pour lui, l’octroie de ces équipements vont permettre un tant soit peu de soulager les populations, qui étaient dans le besoin. «Venir donc communier avec les populations de Saaba, écouter leurs préoccupations et échanger avec eux par ces temps d’insécurité, nous avons pensé pourvoir joindre l’utile à l’agréable», a affirmé le PAN. Joindre l’utile à l’agréable, raison pour laquelle, «nous avons amené le matériel d’une valeur d’environ 12,5 millions pour toute la population de Saaba». Le premier responsable du parlement a indiqué que ce don doit profiter à tout le monde sans distinction de sexe, de race, de religion, d’ethnie, encore moins de parti politique. Il a aussi appelé les bonnes volontés à suivre le pas de l’Assemblée nationale parce que pour lui, le développement du pays n’appartient pas seulement à l’exécutif ni au président du Faso. Il faut noter que le maire de la commune de Koubri Marcel Zoungrana a formulé des doléances que sont : la transformation du CSPS de Koubri en CMA et l’affectation des agents de santé dans les CSPS de Pyssi et d’autres postes de  santé qui ne sont pas fonctionnels à cause du manque d’agents.  Dans la même veine il a sollicité des véhicules Pick-up pour la police nationale qui effectue des patrouilles pour la sécurité des populations. «L’autre préoccupation majeure des populations de koubri est l’absence d’éclairage public, occasionnant de nombreux accidents de la circulation», a souligné le maire de Koubri. A l’entendre, la réalisation d’un projet d’éclairage public dans ladite commune serait la bienvenue en ce sens qu’il limitera les décès liés aux accidents de la circulation. Aussi, insiste t-il,  investir dans la santé de la population c’est investir pour son développement. Même sons de cloche chez Joseph Dipama maire de la commune de Saaba.

Pour lui, ces équipements médicaux viennent à point nommé car le besoin était criard et la population en sollicitait chaque jour. Chose que le chef du parlement a bien compris et souligne que cet acte ne se limitera pas aux deux communes. Avant de clore son propos, le président de l’Assemblée nationale  n’a pas manqué l’occasion de revenir sur la situation sécuritaire du pays.

Il a exhorté les populations des deux communes à travailler en étroite collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) toute chose, qui permettra de lutter contre le terrorisme. «Les FDS nous protègent chaque jour que Dieu fait, aidons les à nous protéger», a-t-il conclu.

Omar SALIA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR