FBF : Laurent Blaise Kaboré démissionne de la vice-présidence

FBF : Laurent Blaise Kaboré démissionne de la vice-présidence

Ce qui se murmurait dans la sphère footballistique burkinabè a fini par être effectif. Depuis hier mercredi 29 juillet 2020, la Fédération burkinabè de football (FBF) n’a plus de vice-président. En effet, l’occupant de ce poste depuis 2016, Laurent Blaise Kaboré a démissionné de son poste de vice-président de la Fédération burkinabè de football (FBF). 

L’homme a fait l’annonce à travers un post sur sa page Facebook qui faisait office de page de campagne. «Je viens, à travers ces lignes, informer toute la famille du football burkinabè, que j’ai remis hier 28 juillet 2020 dans la matinée, ma lettre de démission de la vice-présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) au président Sita Sangaré. Je remercie toutes les personnes qui ont cru et qui continue de croire en moi. Je quitte le comité exécutif de la FBF, mais je reste au service du football burkinabè… A très bientôt pour de nouveaux challenges», a écrit Laurent Blaise Kaboré sur sa page Facebook.

C’est donc la confirmation de la rupture entre l’actuel comité exécutif de la FBF présidé par le colonel Sita Sangaré et Laurent Blaise Kaboré. Rappelons que le désormais ex-vice-président de la FBF avait annoncé sa candidature à l’élection du président du bureau exécutif  de l’instance du football national, mais faute d’avoir obtenu le nombre de parrainages  requis, il n’avait pas pu faire acte de candidature. Dans une récente déclaration rendue publique abordant le processus de renouvellement des instances de la FBF,  Laurent Blaise Kaboré a justifié sa décision de se retirer de la course par les manœuvres destructives du sport roi.

Il s’est dit navré de constater que les agissements de certains acteurs du football national sont de nature à travestir et détruire les valeurs du sport en général et du football en particulier. «Les évènements récents dans la conduite du processus électoral montrent que la compétition pour la présidence de la FBF est achevée avant même d’avoir pu se tenir. J’en veux pour preuve la prise de position indue du président de la FBF en faveur d’un candidat qui s’est déclaré sur son instigation», a-t-il dénoncé.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR