Fermeture des frontières nigérianes :  Le médiateur reçoit les protagonistes les 14 et 15 février

Fermeture des frontières nigérianes :  Le médiateur reçoit les protagonistes les 14 et 15 février

L’ambassadrice de la République fédérale du Nigeria au Burkina Faso, Ramhatu Ahmed a été reçue en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le mercredi 12 février 2020. En fin de mission, la diplomate est venue dire au revoir au chef de l’Etat. La question de la fermeture des frontières du Nigeria avec le Bénin et le Niger a été abordée au cours des échanges. Et selon l’ambassadrice, le Président Kaboré a été mandaté pour convoquer une réunion de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) afin d’examiner la question et trouver des solutions. Ladite réunion se tiendra à Ouagadougou les 14 et 15 février.

Après avoir passé plus de deux années au pays des hommes intègres, l’ambassadrice de la République fédérale du Nigeria, Rahmatu Dunama Ahmed est allée dire au revoir au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. A sa sortie d’audience, la diplomate a indiqué que les échanges avec le chef de l’Etat burkinabè ont porté sur les excellentes relations qui existent entre les deux pays.

Ces relations ont été établies au lendemain des indépendances et concernent plusieurs domaines dont la défense, la lutte contre le trafic humain et celui du commerce. En outre, Rahmatu Ahmed a déclaré qu’il existe aussi une commission mixte entre le Burkina Faso et le Nigeria. «La dernière a eu lieu au Burkina Faso en 2017. La commission mixte suivante devrait avoir lieu l’année passée au Nigeria mais à cause de problèmes logistiques, elle n’a pas pu se tenir. On espère que cette année ça aura lieu. Il y a eu beaucoup de questions qui ont été débattues et un protocole d’accord sera signé lors de la rencontre au Nigeria», a-t-elle précisé. 

De plus, la question de la fermeture des frontières du Nigeria avec le Bénin, le Niger était aussi au menu des échanges. Sur ce point, la diplomate nigeriane informe que  le Président Kaboré a été mandaté pour convoquer une réunion de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) afin d’examiner la question et trouver des solutions. Cette rencontre est prévue à Ouagadougou les 14 et 15 février 2020. Rahmatu Ahmed espère qu’elle verra la participation d’une forte délégation nigeriane.

En rappel, le Nigeria avait annoncé en août 2019, la fermeture de ses frontières avec le Bénin, pour lutter contre la contrebande de riz et d’autres produits. Une mesure qui a entrainé des conséquences économiques immédiates affectant même d’autres pays de la région dont le Togo. Afin de trouver une solution à cette question, la CEDEAO a mis en place un comité pour se pencher sur la question.

Cette décision a été prise lors  d’une réunion extraordinaire des chefs de gouvernement de la CEDEAO en marge du 33e sommet de l’Union africaine (UA) en Ethiopie. Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été désigné pour diriger ce comité. Il sera chargé d’étudier et établir un rapport complet sur la fermeture des frontières terrestres du Nigeria, notamment ses effets sur les autres pays de la CEDEAO.

Pélagie OUEDRAOGO

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR