Fête de l’indépendance à Gaoua :  Sous le signe de la cohésion citoyenne

Fête de l’indépendance à Gaoua : Sous le signe de la cohésion citoyenne

Le Burkina Faso a commémoré le 57e anniversaire de son accession à l’indépendance, hier lundi 11 décembre à Gaoua, dans la cité du Bafuji. La cérémonie placée sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, avait pour thème : «Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux».

Le Burkina Faso a commémoré hier 11 décembre 2017, le 57e anniversaire de son accession à la souveraineté nationale. Cette année, c’est la région du Sud-Ouest, précisément Gaoua, la cité du Bafuji, qu’a eu lieu les festivités. Le thème retenu était : «Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux». La cérémonie a été présidée par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le clou de la célébration est le défilé civil, militaire et paramilitaire. Au total, ce sont environ plus de 5 200 défilants issus des forces vives et des forces de défense et de sécurité qui ont été mobilisés pour la parade. Ils sont issus pour la plupart de la région du Sud-Ouest.

Après les honneurs militaires, place a été faite au défilé. Mais avant, les guerriers de la région armés de leurs flèches et arcs, ont exécuté quelques pas de danse devant les plus hautes autorités comme pour leur souhaité la bienvenue. S’en est suivi le défilé à proprement dit. Puis tour à tour les représentants des différents ministères se sont succédé sur l’aire du défilé. A leur suite, ce sont les représentants des différentes régions qui sont venus présenter les richesses de leur localité. Le défilé civil à fait place au défilé militaire et paramilitaire. Les différents corps des forces armées nationales burkinabè ont défilé.

Et le clou du spectacle a été sans doute les figures exécutées par les motards qui ont reçu le plus d’ovations des spectateurs présents sur le site du défilé. A la fin le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a remercié les différents acteurs qui grâce à leurs efforts ont permis la réussite de cette fête dans la cité du Bafuji.  Il a en outre remercié tous ceux qui sont sortis pour prendre part aux festivités et faire de cette fête de l’indépendance une réussite. Gaoua passe le flambeau à Manga, qui abritera les festivités du 68e anniversaire du Burkina Faso l’an prochain . Une

Pélagie OUEDRAOGO

et Thierry AGBODJAN

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 1
  • comment-avatar
    Oblack 1 année

    Le gaoua passe le flambo de 58è anniversaire au manga et non 68èm aniverssaire

  • Aujourd'hui au Faso

    GRATUIT
    VOIR