Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales : Les agents en conclave de 72 heures à Koudougou

Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales : Les agents en conclave de 72 heures à Koudougou

Réunis à Koudougou pour 72 heures, les agents du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT), vont échanger sur la traditionnelle rencontre trimestrielle qui réunit d’ordinaire la direction générale et les agences et planifier les différentes activités qui seront exécutées au cours de l’année  2020 par la structure. Le directeur général Bruno Dipama a procédé à l’ouverture des travaux le lundi 28 octobre 2019.

Echanger sur la traditionnelle rencontre trimestrielle qui réunit d’ordinaire la direction générale et les agences du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales et planifier les différentes activités qui seront exécutées au cours de l’année  2020, c’est ce à quoi vont s’atteler les agents du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) réunis à Koudougou pour 72 heures. L’information a été donnée par le directeur général de la structure Bruno Dipama, qui a procédé à l’ouverture des travaux, ce lundi 28 octobre 2019. Il explique que pour ce qui est de la rencontre trimestrielle, il s’agira de faire le bilan de la mise en œuvre des activités au cours de trois mois écoulés. Cet exercice leur permettra d’identifier ensemble les difficultés qui ont empêché la mise en œuvre de certaines activités mais également de programmer les activités à mener au cours des trois derniers mois de l’année 2019. Il confie que là également, il s’agira pour le FPDCT d’identifier des dispositions utiles et nécessaires à prendre pour un bon déroulement de ses activités.

S’agissant de l’atelier de planification, Bruno Dipama rappelle aux agents, qu’il leur permettra d’identifier des activités qui, traditionnellement relèvent des prérogatives des agences et des directions centrales du Fonds mais également des activités qui sont imposées à l’institution par les partenaires techniques et financiers, le gouvernement, aussi par l’environnement politico-juridique. Au regard de ces exigences, il fait remarquer à ses collaborateurs que par l’atelier de planification, ils doivent élaborer un projet de PTA au titre de l’année 2020, un projet de budget exercice 2020, un projet de plan de passation de marchés au titre de la même année, un plan d’audit toujours au titre de l’année 2020.

Sachant compter sur leur dévouement et leur engagement pour faire de toutes les activités du FPDCT une réussite, le premier responsable Bruno Dipama a exhorté les chefs d’agences, les chargés de projets, les directeurs centraux, à faire un brainstorming afin de prendre en compte toutes les activités qui pourront permettre au FPDCT de mener à bien les missions qui lui sont confiées à travers la planification de toutes les activités qui seront menées au cours de l’année 2020.

C’est donc sur ces exhortations, que le DG a procédé à l’ouverture des travaux. Mais avant, il a rassuré les participants sur son entière disponibilité à les accompagner et à faire en sorte que la rencontre accouche de fortes conclusions.

Edoé MENSAH-DOMKPIN

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR