Forum sur la cohésion sociale : Bala Sakandé invite les populations à ne pas se tromper d’ennemis

Forum sur la cohésion sociale : Bala Sakandé invite les populations à ne pas se tromper d’ennemis

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé,  a présidé hier mercredi 21 octobre 2020, la cérémonie d’ouverture du forum national sur le thème : « Cohésion sociale et vivre ensemble, dialogue intercommunautaire et des religions ». Cette rencontre initiée par l’Assemblée nationale, se veut un cadre d’échange sur la problématique de la cohésion sociale, fortement mise à mal ces dernières années par les actions terroristes. Pour remédier à cette situation, environ 200 participants dont des députés, des leaders politiques, religieux, coutumiers et des responsables d’organisations de la société civile vont ensemble trouver des solutions. Dans son discours, le PAN a incité les Burkinabè à éviter le piège des amalgames que les terroristes tendent en cherchant à  dresser les uns contre les autres.  Pour lui, dans cette guerre contre le terrorisme, « nous ne sommes pas engagés contre une ethnie, parce que ceux qui nous attaquent ne représentent pas une communauté ethnique ». Il fait savoir en outre que dans cette guerre  contre le terrorisme, les filles et fils du pays ne sont pas engagés contre une religion, car ceux qui nous endeuillent ne constituent pas une religion. « Nous sommes en guerre contre des groupes armés qui massacrent des Gourmantchés, des Sénoufos, des Peuls, des Samos, des Mossés, des Bobos, etc. », a déclaré Alassane Bala Sakandé. En clair, pour le PAN Sakandé,  les Burkinabè sont en guerre contre ceux qui attaquent les différents lieux de culte (mosquées, églises, temples). De même que les écoles, les centres de santé, les marchés. C’est pourquoi, il a exhorté les populations à ne pas se tromper d’ennemis car « c’est faire le jeu du seul et véritable ennemi qu’est le terrorisme », a –t-il renchéri.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR