Glissement de terrain d’Anyama: le bilan monte à 17 morts

Glissement de terrain d’Anyama: le bilan monte à 17 morts

Dix-sept personnes ont trouvé la mort dans le glissement de terrain survenu le 18 juin à Anyama (district d’Abidjan), a annoncé mercredi le préfet de la capitale ivoirienne, Vincent Toh Bi, dans un communiqué. Un précédent bilan communiqué le jour du drame faisait état de 13 morts et de plusieurs blessés.

Le 18 juin dernier, 20 habitations construites sur un flanc de talus non habitable ont glissé sous l’effet des fortes pluies qui se sont abattues sur le district d’Abidjan.

Selon les autorités locales, 733 familles se sont retrouvées sinistrées à la suite de ce drame.

L’éboulement avait par ailleurs fait des dégâts sur la voie ferrée et  provoqué une interruption du trafic des marchandises depuis le jeudi 18 juin dernier. Dans un communiqué la Direction générale de SITARAIL annonce la reprise partielle du trafic à la suite du glissement de terrain qui a emporté une partie du remblai ferroviaire dans la zone d’Anyama. La reprise de ces circulations ferroviaires concerne, dans un premier temps, uniquement les trains de conteneurs qui ont été mis en circulation à compter d’hier mercredi 24 juin 2020.

La société  précise également que les conteneurs à l’import et à l’export seront transportés par route entre Abidjan et la gare d’Anyama. Ils seront ensuite pris en charge par rail pour assurer la continuité des approvisionnements en provenance ou à destination du Nord de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. SITARAIL indique enfin avoir  engagé, le 22 juin, les travaux de remise à niveau de la plate-forme ferroviaire à Anyama, avec une reprise effective du trafic marchandises, sur l’ensemble du réseau, prévue à partir du lundi 6 juillet 2020.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR