Guinée : deux morts au premier jour de la mobilisation du FNDC à Conakry

Guinée : deux morts au premier jour de la mobilisation du FNDC à Conakry

Hier lundi 13 janvier 2020, la répression de la manifestation du Front national pour la défense de la Constitution a fait deux  morts dans les rangs des manifestants à Conakry. Selon une source médiatique, ces incidents ont éclaté lors d’affrontements avec les forces de l’ordre, au premier jour d’une mobilisation à haut risque contre le projet prêté au président guinéen Alpha Condé de briguer un troisième mandat fin 2020.

La contestation, plusieurs fois durement réprimée, avait déjà causé depuis mi-octobre la mort d’au moins vingt civils et un gendarme. Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), le collectif de partis, de syndicats et de membres de la société civile qui mène la protestation, a appelé à partir de lundi à une mobilisation “massive” et “illimitée”.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR