Guinée : L’opposition s’est enfin décidée à siéger à l’Assemblée

Guinée : L’opposition s’est enfin décidée à siéger à l’Assemblée

L’opposition guinéenne a finalement décidé de siéger lors de la session ordinaire de l’Assemblée nationale, qui s’ouvre ce vendredi, après avoir longtemps tergiversé. Elle remettait en cause la légitimité de la prorogation du mandat des députés par décret présidentiel. L’opposition aura entretenu le suspense jusqu’au bout, avant de trancher. Fallait-il ou non siéger dans un parlement dont le mandat, théoriquement terminé depuis le 13 janvier dernier, a été prorogé par un décret présidentiel ?

Après moult tergiversations et débats internes, la réponse est finalement : oui. L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, principal parti d’opposition, a rendu sa position publique hier jeudi, au terme d’une réunion de son bureau politique.

La direction nationale de l’UFDG «décide que ses députés continueront de siéger à l’Assemblée nationale jusqu’à nouvel ordre», a déclaré le jeudi Nadia Nahman, porte-parole de Cellou Dalein Diallo. Siéger, donc, mais seulement «jusqu’à nouvel ordre». Une précision qui, tout en laissant planer le doute sur une éventuelle décision ultérieure de quitter les bancs de l’Assemblée, laisse également transparaître les tiraillements lors des débats internes.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR