Hausse du prix du carburant : la CCVC appelle à contrer la mesure

Hausse du prix du carburant : la CCVC appelle à contrer la mesure

La Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) a appelé vendredi la population burkinabè à “contrer” la hausse des prix du carburant.

Depuis ce vendredi matin, le litre du Super est passé de 602 à 677 FCFA (de 1,04 à 1,17 dollar) et le gasoil de 526 à 601 FCFA (de 0,91 à 1,04 dollar), soit une hausse de 75 FCFA (0,13 dollar) par litre, dans les station services au Burkina Faso afin de “limiter la subvention” de l’Etat, dans un contexte marqué par la lutte contre le terrorisme et l’envolée des prix du baril à l’international, selon le gouvernement burkinabè.

“C’est avec stupéfaction, doublé d’un sentiment d’indignation, que la CCVC a appris la décision prise par le gouvernement”, a indiqué Chrysogone Zougmoré, vice-président de la coalition des organisations de la société civile dans un communiqué.

La CCVC appelle la population à “rester en état de veille” et à se mobiliser, afin de dire “non” à cette hausse de prix des hydrocarbures, a-t-il dit, dénonçant la “duplicité du gouvernement, appelant à la paix sociale, mais prompt à prendre des mesures antisociales”

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR