Incident aux environs du palais de Kosyam : l’état-major de la présidence annonce l’ouverture d’une enquête

Incident aux environs du palais de Kosyam : l’état-major de la présidence annonce l’ouverture d’une enquête

On en sait plus sur les circonstances de l’incident qui s’est produit à quelques encablures de la présidence. Selon une source sécuritaire, il s’agirait d’un individu juché sur une moto qui se serait engouffré sur l’avenue menant à la Présidence du Faso dans la nuit du 3 au 4 mars 2018, aux environs de 2 heures du matin. Comme annoncé précédemment, c’est suite au refus d’obtempérer (s’arrêter) malgré  les tirs de sommation du premier poste de contrôle que le suspect sera arrêté au second check-point.

Dans un communiqué, l’état-major particulier de la Présidence du Faso, rendu public hier lundi 5 mars 2018, précise que c’est au poste de garde du Groupement de sécurité et de protection républicaine (GSPR) que l’homme a été arrêté et gardé en attendant son transfert à une brigade de gendarmerie.

C’est après que les choses ont dégénéré. «Voulant s’échapper, il tenta de s’emparer de l’arme de service de la sentinelle. Il s’en est suivi une lutte et les coups de feu qui ont éclaté furent fatals au fugitif qui rendit l’âme devant la nonciature», précise le communiqué, qui ajoute qu’une enquête a été ouverte. Il indique en outre que la zone de la Présidence est interdite entre 18h et 6h00.

Cet évènement est intervenu 48 heures après une attaque qui a visé l’état-major général des armées et l’ambassade de France.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR