Journées anti-impérialistes 2019: «Inopportune !» selon  la mairie de Ouagadougou

Journées anti-impérialistes 2019: «Inopportune !» selon  la mairie de Ouagadougou

Les organisateurs de la 4e édition des Journées anti-impérialistes devront revoir leur agenda. Dans une correspondance adressée au président du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP), le maire de la commune de Ouagadougou a marqué son opposition à la tenue de cette manifestation. Selon l’édile, la manifestation que projette le MBDHP et les organisations partenaires est «inopportune au regard du contexte sécuritaire».

Selon des informations de dernière minute, les organisateurs de cette manifestation après réception de ladite correspondance ont décidé de modifier le programme de cette journée. En lieu et place de la marche que la mairie a interdite, un meeting se tiendra le même jour dans l’enceinte de la Bourse du Travail de Ouagadougou. Dans un communiqué rendu public, ils ont dénoncé «une dérive fascisante du pouvoir du MPP et alliés, contre laquelle nous ils promettent de se  donner les moyens de s’opposer». (Lire page 6).

C’est la 2e  fois en moins d’un mois que la municipalité de la capitale interdit une marche. Le 16 septembre dernier, l’Unité d’action populaire (UAP) qui avait introduit une demande auprès de ces autorités s’est vue opposer une fin de non-recevoir pour les mêmes raisons. La suite, on la connaît, des milliers de personnes qui n’entendaient se laisser compter les choses ont été dispersées par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogènes. Selon Bassolma Bazié, leader de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) 19 blessés ont été enregistrés suite à l’intervention de la police.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR