Kantchari : un conflit intercommunautaire fait un mort et une centaine de déplacés

Kantchari : un conflit intercommunautaire fait un mort et une centaine de déplacés

Week-end sanglant dans la région de l’Est, plus précisément dans la province de la Tapoa. Un mort et une centaine de déplacés à Barimagou et Poulo deux villages de la commune de Kantchari (160 km de Fada N’Gourma) distants de 39 kilomètres.

C’est le bilan du conflit intercommunautaire qui a opposé Peulhs et Gourmantchés le dimanche 15 avril dernier. Selon l’AIB, qui cite une source locale, tout serait parti d’une crise de nerf des deuxièmes déterminés à venger la mort d’un des leurs dont seraient responsables les premiers. Selon cette source, c’est suite à une altercation avec un membre de la communauté peulh, qu’un  Gourmantché du nom de Nadjoari Djapaga, cultivateur résidant à Poulo a trouvé la mort après avoir été évacué au centre de santé de Sakoani. Il n’en fallait pas plus pour provoquer le courroux de sa communauté qui en représailles à ce «meurtre», a incendié près d’une dizaine de concessions et entrepris une expédition punitive contre les Peulhs de la localité. Cette regrettable riposte a contraint environ une centaine de Peuhls à quitter précipitamment les lieux. Selon un décompte des autorités locales, parmi les déplacés, on dénombre 51 enfants, une trentaine de femmes et 11 chefs de ménage.

D’autres sources bien informées nous ont appris que les Peulhs ont déserté les lieux, de crainte des représailles des Gourmantchés. Au moment, où ces lignes étaient tracées, une source locale, nous confirmait le retour au calme, et la présence des forces de l’ordre pour prévenir tout débordement, des négociations ont dans le même temps été initiées pour une réconciliation rapide des deux communautés.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR