Kongoussi : 6 mois de sursis requis contre cinq prévenus dans l’affaire du décès de l’élève Cécile Kinda

Kongoussi : 6 mois de sursis requis contre cinq prévenus dans l’affaire du décès de l’élève Cécile Kinda

L’affaire avait ému plus d’uns et relancer le débat sur le caractère violent des manifestations de scolaires. Hier mercredi 14 juillet 2021, le procureur du Faso près du Tribunal de grande instance de Kongoussi a requis une peine de six mois et une amende de 250 mille francs CFA, le tout assorti de sursis contre cinq prévenus dans l’affaire du décès de l’élève Cécile Kinda, mortellement touché lors d’une manifestation scolaire le 29 avril 2021 à Kongoussi.

Selon l’AIB, sur le banc des accusés, il y avaient le délégué du lycée municipal de Kongoussi,  celui du lycée provincial et son adjoint, le délégué du lycée privé de l’Amitié et le responsable des activités socio culturelles du  lycée provincial de Kongoussi,  qui comparaissaient devant le TGI de Kongoussi  pour «organisation de manifestation illicite et homicide involontaire». Selon notre confrère, la famille de la victime n’a pas voulu se constituer partie civile dans cette affaire. Le délibéré est attendu pour le 4 août 2021.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR