Le Pr Charlemagne sur les lieux de dépistage de la Covid-19 : «Motifs de satisfaction, malgré les 13  velléités de fraudes à l’aéroport»

Le Pr Charlemagne sur les lieux de dépistage de la Covid-19 : «Motifs de satisfaction, malgré les 13  velléités de fraudes à l’aéroport»

Hier mardi 2 février 2021, le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo a visité les dispositifs de dépistage du Covid-19 au CHU Yalgado Ouédraogo, à l’aéroport de Ouagadougou et au centre médical urbain du secteur 52 à la Patte d’Oie. Il s’est dit très satisfait d’avoir vu des équipes très engagées sur les différents sites visités. Le ministre a aussi salué la collaboration entre les agents du ministère des Transports (aéroport) et le secteur de la santé.

C’est accompagné d’une forte délégation que le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo a visité les dispositifs de dépistage du Covid-19 mis en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Pour sa première sortie, le Pr Ouédraogo s’est rendu sur le site de diagnostic et prise en charge du Covid-19 au CHU Yalgado Ouédraogo. A ce niveau, il s’est assuré de la disponibilité des services et examiné les besoins supplémentaires. Ensuite, cap a été mis sur l’aéroport international de Ouagadougou.

C’est aux côtés du ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou que Charlemagne Ouédraogo a félicité et encouragé les équipes de riposte qui offrent des services de dépistage continus aux voyageurs aériens. Enfin, la visite s’est  achevée au centre urbain du secteur 52 à la Patte d’Oie.

Un site qui offre un service continu de dépistage du Covid-19 au public.  A l’issue de sa tournée, le Pr Ouédraogo a déclaré que le but était d’abord de féliciter l’ensemble des équipes qui sont sur ces différents sites et qui participent à l’organisation de la riposte contre le Covid-19. Ensuite, les encourager et mesurer les niveaux d’amélioration qu’ils ont voulu apporter. Enfin, examiner les gaps qui restent à combler et trouver des solutions pour faciliter le travail. Parlant de la présence du ministre en charge des Transports à l’aéroport de Ouagadougou, le Pr Ouédraogo a fait savoir qu’il a tenu à participer à cette visite pour montrer son accompagnement au service de santé.

«Au niveau de l’aéroport, l’offre de service est passé à 24/24 et tous les voyageurs peuvent accéder à leurs résultats sur la plateforme électronique», a-t-il souligné. Au niveau de l’embarquement, il précise qu’il y a aussi le dispositif de contrôle qui permet de lutter contre la fraude «puisqu’il y a également des fraudes comme les 13 tentatives de fraudes qui ont été décelées grâce au code QR qui se trouve sur les résultats du test».

Outre ce dispositif, le ministre Charlemagne Ouédraogo informe également du dispositif médical qui a été mis en place au niveau de l’aéroport pour prendre en charge les malades qui pourraient déjà recevoir des soins en attendant leur transfert dans un site beaucoup plus élaboré. En somme, il s’est dit très satisfait de voir des équipes très engagées dans la lutte contre la pandémie.

Il n’a pas manqué de saluer la collaboration entre les agents du ministère des Transports et le secteur de la Santé. Pour lui, c’est une collaboration parfaite qui a permis d’éviter certaines souffrances. Du reste, le ministre assure que son département va continuer à suivre la qualité de services qui sont offerts et à chaque fois qu’il y aura des insuffisances avec les équipes techniques, «ils vont essayer d’apporter des éléments correctifs», a-t-il renchéri .

Pélagie OUEDRAOGO

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR