Logiciel CERTITRACK : La DGI outille les opérateurs de vente des stickers

Logiciel CERTITRACK : La DGI outille les opérateurs de vente des stickers

La Direction générale des impôts (DGI) a ouvert hier lundi 7 janvier 2019 à Ziniaré dans le plateau central, un atelier de formation au profit de soixante-seize (76) opérateurs de vente de stickers. L’objectif général de cette formation qui se poursuivra jusqu’au 12 Janvier, est de permettre une bonne appropriation du système de gestion et de contrôle de la facture normalisée et de la version actuelle du logiciel CERTITRACK par les opérateurs de vente et les receveurs.

Dans la perspective de renforcement des moyens de lutte contre la fraude fiscale, il a été institué aux termes de la loi de finances, gestion 2014, l’obligation d’utiliser des factures normalisées dans le cadre des transactions commerciales.

En effet, la Direction générale des impôts (DGI), structure gestionnaire de la facture normalisée, a opté de mettre en place un régime d’édition et de sécurisation des factures normalisées. Pour Okoko Auguste, chef de service de la facture normalisée, ce régime consiste notamment, en l’acquisition de matériels et d’équipements, en la conception et l’édition de factures normalisées pré-imprimées, personnalisées et de stickers, en la création d’une base de données relative à la gestion informatisée de ces factures et la vente des stickers, la mise en place d’un système de contrôle, de détection de fraudes et de falsification des factures.

«Pour une bonne distribution et un bon suivi des stickers, il a été développé un logiciel dénommé CERTITRACK qui est actuellement à sa version 1.0.0.8», explique Okoko Auguste. Selon lui, ce logiciel a subi des évolutions sur quelques points tels que, la suppression et la reprise des quittances par le receveur en cas d’erreur de vente, la modification du statut d’un sticker, le suivi des affectations des stickers vers les points de vente, la gestion dynamique des utilisateurs.

«C’est ainsi que la version 1.0.0.9 de CERTITRACK a été livrée et est récemment mis à jour vers la version 2.0.0.0, pour permettre aux principaux acteurs concernés d’être imprégnés de cette évolution», a-t-il fait savoir. A l’entendre, en dépit de l’objectif général qui est de permettre aux agents de s’approprier du système de gestion et de contrôle de la facture normalisée et de la version actuelle du logiciel CERTITRACK, il a aussi indiqué certains points spécifiques qui seront développés au cours de cette session de formation à savoir : présenter le concept de la facture normalisée, présenter le logiciel et réaliser des cas réels pratiques.

Siemdé Boureima, directeur régional des impôts du plateau central quant à lui, a souligné l’importance de cette session de formation et a remercié les participants qui ont effectué le déplacement à Ziniaré pour prendre part à cette rencontre de partage de connaissance et de renforcement de capacité. Toutefois, il a exhorté ces derniers à s’investir dans cette session de formation et à lever toutes les lacunes qui s’imposent à eux. Du reste, les agents pour leur part ont salué une telle initiative qui non seulement, va permettre de lutter contre la fraude, mais aussi de faire le travail avec professionnalisme.

Durant six jours, souligne le formateur Mamoudou Ouédraogo, les opérateurs de vente et les receveurs des impôts vont s’imprégner de la version 1.0.0.9 dudit logiciel. «Nous allons développer deux grands modules pour expliquer aux participants comment vendre un sticker et le suivi même d’un sticker», a-t-il ajouté.

Omar SALIA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR