Lutte contre le Covid-19 dans la région du Nord : Du matériel de protection d’une valeur de 1,5 million pour Tema Bokin

Lutte contre le Covid-19 dans la région du Nord : Du matériel de protection d’une valeur de 1,5 million pour Tema Bokin

L’association African Child projet avec l’appui financier de l’ABF et de Wild Ganzen, a organisé, hier mardi 10 juin à Tema Bokin dans la province du Passoré, région du Nord, une cérémonie de remise de vivres et de matériels de protection contre le Covid-19. D’une valeur de 1,5 million de FCFA, ce don, composé de sacs de riz, de lave-mains, de savons et de gels hydro-alcooliques est destiné aux populations vulnérables.

 

Depuis l’apparition de la pandémie du coronavirus dans le monde, plusieurs actions sont mises en œuvre pour l’éradiquer. Le Burkina Faso n’est pas resté en marge. En effet, dans les villes, les communes et les villages, des comités de pilotage de la gestion de la pandémie ont été mis en place pour non seulement sensibiliser les populations sur la nécessité de briser la chaîne de transmission en respectant les gestes-barrières édictés par le gouvernement, mais aussi d’éradiquer la maladie.

La commune rurale de Tema Bokin dans le Nord a bien compris cette nécessité en maximisant sur la sensibilisation à travers à la mise en place d’un comité de gestion du Covid-19 de la commune. C’est d’ailleurs grâce à cette sensibilisation, l’abnégation ainsi que l’accompagnement de certaines associations que la commune n’a jusqu’à présent enregistré un cas de coronavirus.

De ces nombres de bonnes volontés, figure l’association African Child projet qui, depuis 2015, milite pour le droit de l’enfant et son épanouissement. «Nous avons remarqué dans cette localité, l’abandon massif des filles à l’école et la prolifération des sites aurifères qui amènent les jeunes garçons à abandonner aussi l’école. C’est dans la possibilité de pouvoir résoudre ce problème que l’association est née», indique Ibrahim Simporé alias Ras Simposh, artiste-musicien et président-fondateur de l’association African Child projet. Mais ce mardi, l’objectif était plutôt orienté vers le geste en faveur de la lutte contre le Covid-19. «C’est aussi notre contribution dans la lutte contre le coronavirus», a-t-il dit.

Ce dernier a par la même occasion demandé la bénédiction ainsi que des suggestions émanant des bénéficiaires pour continuer sur sa lancée. «Nous avons ciblé 81 enfants dans toutes les écoles primaires de la commune que nous comptons donner 50% du riz et les autres 50% aux populations vulnérables», a précisé l’artiste. Le 1er adjoint au maire, Mikaëlou Ba a exprimé sa reconnaissance vis-à-vis de l’association ainsi qu’à toutes celles qui œuvrent dans ce sens afin que l’éradication de la maladie à coronavirus soit effective au Burkina Faso. «Je n’ai pas assez de mots pour traduire  ma joie vis-à-vis de l’association. Que Dieu les accompagne», a-t-il formulé comme vœu.

Le parrain de cette cérémonie, Alphonse Marie Ouédraogo, par la voix de Souleymane Ouédraogo a exhorté les bénéficiaires à faire un bon usage du matériel reçu. «Le matériel doit être soigneusement entretenu car même après la pandémie ils peuvent toujours servir. Aussi, ceux qui sont chargé de distribuer le riz doivent faire en sorte qu’il arrive aux vrais bénéficiaires», a-t-il précisé.

Le coordonnateur communal de riposte du Covid-19 de Tema Bokin, Daouda Sawadogo a fait savoir que 60 villages de ladite commune ont été sillonnés dans le but de sensibiliser les populations sur les gestes-barrières et le comportement à adopter lorsqu’on est infecté. «Ce don est venu à point nommé dans la mesure où il va nous permettre de renforcer notre dispositif sanitaire non seulement dans la sensibilisation mais aussi, dans la lutte contre la pandémie», a laissé entendre M. Sawadogo.

Omar SALIA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR