Lutte contre le terrorisme : 6 assaillants abattus à Bougui  dans la région de l’Est :  « Une équipe de patrouille de la brigade territoriale de gendarmerie de Fada

Lutte contre le terrorisme : 6 assaillants abattus à Bougui  dans la région de l’Est : « Une équipe de patrouille de la brigade territoriale de gendarmerie de Fada

N’Gourma (à 220 km à l’est de Ouagadougou) est tombée dans une embuscade dans  le village de Bougui», a déclaré à l’AFP une source sécuritaire. «Les  terroristes ont ouvert le feu au passage du convoi, endommageant le véhicule  de tête», mais «les éléments de la gendarmerie ont aussitôt réagi,

neutralisant six assaillants». Les «six assaillants ont été abattus» et un «gendarme a été blessé au pied», a confirmé une autre source sécuritaire, précisant que «cette attaque a  eu lieu aux environs de 5h du matin (locales et GMT), dans la forêt de

Bougui», située à dix kilomètres de Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de  l’Est. « Plusieurs armes, dont des kalachnikov et des cartouches », ont été saisies  sur les assaillants, a indiqué la même source.

L’équipe de la gendarmerie se rendait au campement de chasse de Sindou pour  démanteler une cache d’armes appartenant à des terroristes présumés, a  expliqué à l’AFP un responsable local. Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est le théâtre d’attaques  djihadistes régulières depuis le premier trimestre 2015.  Vendredi, cinq personnes dont quatre gendarmes avaient été tuées par  l’explosion d’un engin artisanal au passage de leur véhicule à Boungou, dans  la région de l’Est.  Selon un bilan officiel établi fin septembre, les attaques ont fait au  total 229 morts depuis 2015. Depuis début octobre, 22 autres personnes, dont  21 hommes des forces de sécurité (policiers, gendarmes, soldats) ont été tuées  par des explosifs artisanaux dans des attaques attribuées à des djihadistes,  selon un décompte de l’AFP. Les régions du Nord et de  l’Est du Burkina Faso sont particulièrement touchées par les  attaques djihadistes. Ouagadougou, la capitale, a été frappée à trois reprises,  avec un bilan total de près de 60 morts.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR