Mali, défaut de paiement de 2 mois : un Etat n’est jamais en banqueroute !

Mali, défaut de paiement de 2 mois : un Etat n’est jamais en banqueroute !

 

230 milliards de francs CFA, c’est le défaut de paiement enregistré par le Mali en deux (2) mois suite aux sanctions infligées par la CEDEAO-UEMOA. Des difficultés de Trésorerie inhérentes au manque de liquidités et à une économie étouffée.

Les pessimistes estiment que l’asphyxie est imminente, mais pour bon nombre d’économistes, la résilience et le système D ont pu contrer en partie les affres désastreuses de ces sanctions. L’Etat a pu mobiliser beaucoup de liquidités, il est vrai que ça n’a pas atteint la hauteur escomptée, mais assez suffisamment pour parer aux urgences.

On dit généralement qu’un Etat n’est jamais en faillite, car il possède mille ressorts pour rebondir. Le Mali est dans ce cas et son adaptation donne des idées, et si l’Ex-Soudan français parvient à se sortir de ce guêpier économique et financier, sans trop de casses, en attendant la levée des sanctions, cela pourrait faire boule de neige, dans une région gagnée par une épidémie de coups d’Etat et de transitions. 

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd❜hui au Faso

GRATUIT
VOIR