Mali : un mort et des cartes d’électeurs brûlées à Kiéniéna

 Mali : un mort et des cartes d’électeurs brûlées à Kiéniéna

 

Un jeune homme a été tué et des dizaines de milliers de cartes d’électeurs brûlées lundi, lors d’affrontements dans une région aurifère du Mali, à moins de sept semaines de l’élection présidentielle, a-t-on appris de sources concordantes.

Les événements se sont produits à Kéniéba (Ouest), chef-lieu du cercle du même nom, une région aurifère frontalière du Sénégal.

«Mardi, les marchés et écoles sont restés fermés et les forces de l’ordre sont partout», a indiqué à l’AFP un responsable de la préfecture, selon qui la tension restait vive dans la ville, survolée par un hélicoptère de l’armée selon des témoins.

Les heurts ont éclaté à la suite d’un différend entre travailleurs et responsables de la mine d’or de Gounkoto, exploitée par la compagnie sud-africaine Randgold Resources, selon les autorités et un communiqué de l’entreprise, qui dit employer «plus de 300 personnes de la localité».

«Des manifestants se sont attaqués aux édifices publics en saccageant les bureaux de la préfecture (et) les résidences du premier adjoint et du deuxième adjoint au préfet», a affirmé dans un communiqué le ministère de l’administration territoriale.

«Lors de ces attaques, les cartes d’électeurs biométriques récemment reçues ont été également brûlées», selon le ministère.

Selon un communiqué du parti au pouvoir lu à la télévision publique, c’est l’ensemble des cartes d’électeurs du cercle de Kéniéba, comptant quelque 200 000 habitants, qui ont été détruites.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0