Match d’ouverture Cameroun-Burkina : Un remake de la CAN 98 ?

Match d’ouverture Cameroun-Burkina : Un remake de la CAN 98 ?

 C’est ce dimanche 9 janvier 2022 que s’ouvre la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football. Le Cameroun pays hôte et ses Lions indomptables croiseront les crampons avec les Etalons du Burkina Faso.

Après 1998 et 2017, cette troisième confrontation  entre les deux nations, à cette étape de la compétition  (avec un avantage pour les Camerounais : une victoire et un nul), se disputera au Stade Omnisport Paul Biya d’Olembé. Si sur le papier, le Cameroun, quatre fois vainqueur de Dame Coupe, fait office de favori naturel dans ce groupe A, composé du Burkina Faso, de l’Ethiopie et du Cap-Vert, la bataille pour la qualification au second tour s’annonce âpre. Face à une équipe des Lions indomptables, les Etalons, qui viennent d’échouer face à l’Algérie (en éliminatoires de la Coupe du monde) disposent d’arguments solides pour titiller sinon, faire douter leur adversaire lors de cette rencontre. Il faudra donc que Kamou Malo, connu réputé pour être un fin psychologue, qui a réussi à faire taire les plus sceptiques sur son compte, trouve la formule adéquate ce  dimanche pour dominer la pression de la cuvette et s’imposer dès cette entame de compétition.

Dans cet écrin de 70 mille places qui sera pris d’assaut par les férus du ballon rond, ce n’est pas la pression qui va manquer, mais comme on peut l’imaginer, ce coup de pouce du douzième homme camerounais pourrait produire l’effet contraire si les Etalons entrent bien dans le match. C’est connu, la qualification au second tour de la CAN se joue dès les premières minutes et cette première confrontation est capitale pour la suite des évènements. Pour éviter des surprises désagréables et les tourments des hypothèses de dernières oppositions, il faudra donc, que les poulains du coach Malo jouent décomplexés et confiants en s’assurant de ne pas laisser la moindre faille à ces Lions qui voudront d’entrée de jeu marquer leurs empreintes sur le match.

Après la chevauchée fantastique de 2013 et la troisième place arrachée face au Ghana en 2017, le Burkina Faso  qui dispute sa première CAN à 24 équipes n’a pas droit à l’erreur et peut compter sur un collectif qui, à deux reprises, a accroché les tenants du titre (Algérie) pour réaliser l’exploit qui pourrait raviver les cœurs meurtris par le terrorisme. C’est donc des millions de personnes qui seront scotchées à leurs postes téléviseurs pour être témoins de cette première sortie des Etalons version Kamou Malo qui aura la lourde tâche de mettre un dispositif capable de mettre en déroute les Lions indomptables dans leur antre d’Olembé.

La rédaction

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR