Ministère de la Fonction publique : Hommage rendu à 75 nouveaux retraités (SOCIETE)

Ministère de la Fonction publique : Hommage rendu à 75 nouveaux retraités (SOCIETE)

Le Ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale (MFPTPS) a rendu hommage à ses agents appelés à faire valoir leur droit à la retraite. Des dires du ministre Séni Ouédraogo, ce sont 75 agents de son ministère et des structures rattachées que sont : la CARFO, la CNSS, et l’ENAM, qui ont fait valoir leur droit à la retraite.

Ils sont 75 agents du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale et des structures rattachées qui ont, au terme d’une longue carrière, fait valoir leur droit à la retraite en 2018. C’est plus précisément treize (13) cadres du ministère en charge de la Fonction publique, trois (3) de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), un (1) de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) et 58 de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

«C’est avec un pincement au cœur que l’ensemble du personnel vous voit quitter cette administration publique pour laquelle vous avez consenti d’énormes sacrifices depuis tant d’années», a déclaré le directeur des ressources humaines du ministère, Séhidou Ouédraogo. Selon lui, cette journée dédiée aux retraités a pour but de :

permettre au personnel de traduire la reconnaissance du MFPTPS et de l’administration tout entière à votre endroit ;

permettre aux retraités de partager leur expérience, leur vécu professionnel avec la jeune génération de fonctionnaires ;

Perpétuer l’esprit d’appartenance à cette noble et grande famille qu’est l’administration.

 «On a 75 agents du ministère et des structures rattachées, pour nous c’est un moment solennel pour reconnaître les mérites de ces agents qui durant de longues années, se sont dévoué au sacrifice pour l’Etat et donc on ne pouvait pas les laisser partir comme ça», a expliqué le ministre Séni Ouédraogo.  Il a poursuivi que cet arrêt du jour est donc pour les célébrer et recueillir leur regard sur ce qu’ils auraient aimé faire mais qu’ils n’ont pas pu faire dans l’administration et leur contribution pour «le recadrage de la barque». Les anciens ministres du département étaient également de la rencontre. Séni Ouédraogo a rappelé que le programme de la modernisation de l’administration est le tout premier que la Banque mondiale finance dans un pays. «Ce projet a été conçu par mes prédécesseurs. Je fais allusion au ministre Soungalo Apollinaire Ouattara, Vincent Zakané, Augustin Loada, Clément Sawadogo, Lassané Savadogo. Ils ont tous travaillé à mettre en œuvre ce projet qui nous a permis de faire des gains substantiels en termes de modernisation de l’administration». Par conséquent, il était bon que tous ces acteurs soient là «au moment où notre pays  est à la recherche des voies idéales pour son développement».

Une mission bien accomplie

«J’ai travaillé pendant 34 ans au sein du ministère en charge de la Fonction publique et je pense que j’ai donné le meilleur de moi-même, mais aussi parce que Dieu me l’a permis», a indiqué l’inspectrice du travail et des lois sociales, admise à la retraite, Adèle Traoré. Selon elle, c’est un sentiment de fierté et de mission accomplie qui l’anime, car au cours de sa carrière, elle a eu l’occasion d’occuper des postes aussi bien techniques que politiques, qui l’ont révélé et lui ont permis de se révéler à elle-même. Ce sentiment de fierté est également partagé par Samuel Zeda, agent de liaison du MFPTPS à la retraite. Il a servi plus de 28 ans comme agent de liaison au ministère de la Fonction publique. Un travail qu’il dit avoir accompli avec beaucoup de difficultés, parce qu’au début de sa carrière, les courriers étaient distribués à pied. «Mais cela ne m’a pas empêché de bien faire mon travail, car c’était un don de soi», a-t-il souligné. C’est pourquoi, il a conseillé aux jeunes fonctionnaires d’éviter la courte échelle et la médiocrité s’ils veulent réussir leur carrière.

Aline Ariane BAMOUNI

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR