Mouvement citoyen pour le développement de Bobo-Dioulasso : «Oui à la construction du CHU sur le site de Kua»

Mouvement citoyen pour le développement de Bobo-Dioulasso : «Oui à la construction du CHU sur le site de Kua»

Les militants du Mouvement citoyen pour le développement de Bobo-Dioulasso, (MCDB) ont organisé une marche pacifique, le jeudi 30 mai 2016, suivie d’une conférence de presse, pour soutenir l’idée de la construction du nouvel hôpital sur le site de la forêt de Kua. Ils ont été reçus par le secrétaire général du gouvernorat des Hauts-Bassins, qui était accompagné du haut-commissaire de la province du Houet.

Partis de la Maison des jeunes pour rallier le gouvernorat, les marcheurs, composés de femmes, hommes et jeunes ont été reçus par les autorités régionales et provinciales où ils ont pu livrer leur message. Les autorités ont rassuré que le message sera transmis à qui de droit. Cette marche, intervient à la suite de la conférence de presse, animée le dimanche 26 mai dernier par le Mouvement pour la protection de la forêt de Kua (MPFK) qui s’était offusqué contre le déclassement de cette forêt pour la construction du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bobo-Dioulasso.

Les marcheurs du jour se disent contre ce mouvement de contestation qui s’oppose à la construction du CHU sur ledit site. Et le MCDB d’ajouter, que le MPFK a l’appui de certains leaders politiques, d’OSC et pire, des agents des Eaux et forêts. Pour les leaders du MCDB, quand il s’agit de l’édification de la ville de Bobo, des personnes se sont toujours opposées.

Rappelant les cas de Cimasso, du marché de volaille, du marché des fruits et légumes, des logements sociaux à Logofourousso, et de la réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso. Ainsi, ces jeunes, soucieux du développement de leur ville s’indignent de ces oppositions qui ont pour but d’hypothéquer l’avenir des filles et fils de Bobo-Dioulasso, de saper le moral des populations et la réalisation des programmes de développement du gouvernement à Bobo. Ils rassurent que leur démarche n’a aucune connotation politique.

Le mouvement, à travers son porte-parole Sidiki Sanou, affirme et réaffirme leur soutien effectif au gouvernement pour la construction de l’hôpital à Kua. Il lance un appel au gouvernement pour l’accélération du processus de déclassement de ladite forêt et la prise de mesures idoines qui s’imposent pour cette construction. Aux autorités locales, administratives et aux forces vives, le MCDB les invite à rester mobilisées autour du développement de la ville de Sya en soutenant la construction ce projet.

Daniel OUATTARA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR