Niger : Mohamed Bazoum promet la bonne gouvernance et la réforme de l’éducation

Niger : Mohamed Bazoum promet la bonne gouvernance et la réforme de l’éducation

 Elu président du Niger avec 55,75% des voix, Mohamed Bazoum a été investi ce vendredi 2 avril 2021 avec la promesse d’une bonne gouvernance et la réforme du système éducatif.

Mohamed Bazoum a été élu à l’issue du second tour de l’élection présidentielle du 21 février 2021 avec un taux de 55,75% des voix, pour un mandat de cinq ans. Il a prêté serment ce vendredi à Niamey en présence de 10 chefs d’Etats africains dont le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et plusieurs autres délégations. Il compte promouvoir la bonne gouvernance et la réforme du système éducatif.

S’adressant devant le parterre des illustres occupants de la cuvette du complexe Mahamat Gandhi de Niamey, Mohamed Bazoum a entrouvert les enjeux forts qui seront les jalons de son mandat, à savoir les chantiers de l’éducation, de la sécurité et de la gouvernance, tant politique qu’administrative.

En effet, il a indiqué que l’organisation d’une élection n’est pas suffisante pour la cohésion nationale et qu’il faut en plus «une bonne gouvernance». «Toute personne qui aura une responsabilité devra répondre tout seul, son parti et sa base ne lui seront d’aucun secours», a-t-il prévenu. il a souligné que la réforme du système éducatif nigérien est un impératif, car très “souffrant”. «Pour mettre fin à cette situation, je ferai de l’éducation une priorité», a-t-il promis.

Omar SALIA

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR