Ouagadougou : fortes émotions à l’inhumation d’Issouf Bonkoungou et Yannick Sankara

Ouagadougou : fortes émotions à l’inhumation d’Issouf Bonkoungou et Yannick Sankara

Moments de fortes émotions ce vendredi 21 février dernier  au cimetière de Gounghin pour les proches et les collègues lors de l’inhumation de Yannick Sankara Journaliste et fondateur du site information Afriyelba et Issouf  Bonkoungou fils du PDG du groupe EBOMAF, et d’un de leurs camarades d’infortune morts accidentellement dans la journée du mercredi 19 février 2020 en terre ivoirienne.  Pleurs, lamentations, incompréhensions se la disputaient au cimetière municipal de Goughin lors de leur inhumation et une immense foule qui a accompagné à leur dernière demeure ces jeunes qui se sont distingués par leur force de caractère à travers plusieurs initiatives.

Comme l’ont soutenu plusieurs de nos confrères, ce fut une journée noire pour la famille de la presse burkinabè, car ce même jour, David Hiver Ouédraogo journaliste à la direction des médias de l’Assemblée nationale cassait sa plume, après une maladie qui l’a contraint à passer quelques temps à l’hôpital. Paix à leurs âmes !

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR