Ouagadougou : un «suspect» abattu aux abords du camp Guillaume Ouédraogo

Ouagadougou : un «suspect» abattu aux abords du camp Guillaume Ouédraogo

 

Triste nouvelle dans la capitale burkinabè. Un homme a été abattu dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 septembre 2022, aux abords du camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou. Un individu de sexe masculin et âgé d’une trentaine d’années, sorti de nulle part, a pris sur lui de franchir la barrière de sécurité du camp Guillaume Ouédraogo. La sentinelle postée à l’entrée a envoyé de multiples tirs de sommation. Malgré les tirs de sommation, l’intrus a continué son avancée. En fin de compte, la sentinelle a fait usage de son arme, peut-on lire dans la note émanant du parquet du procureur militaire. Touché, l’homme s’est dirigé vers le lycée Marien N’Gouabi. Il a succombé de ses blessures. Selon des sources concordantes, la victime aurait tenté de forcer les barrières de sécurité en dépit des sommations de la garde. «Un individu suspect aurait tenté de franchir la barrière de sécurité du camp Guillaume Ouédraogo malgré les multiples sommations de la sentinelle, obligeant cette dernière à faire usage de son arme», explique le parquet dans un communiqué. Les faits ont eu lieu dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 septembre 2022. Une enquête a été ouverte par les autorités du Burkina Faso afin d’élucider cette affaire.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR