Présidentielle camerounaise : l’UA appelle à la « retenue »

Présidentielle camerounaise : l’UA appelle à la « retenue »

 

Le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), le Tchadien Moussa Faki Mahamat a appelé, mercredi, les acteurs politiques camerounais à la « plus grande retenue » dans leur communication suite à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, pour éviter d’entrainer le pays dans une spirale de « tensions ».

« Le Président de la Commission souligne la nécessité pour tous les acteurs politiques de faire preuve de la plus grande retenue et de s’abstenir de toute déclaration ou action susceptible de générer des tensions », a déclaré M. Mahamat dans un communiqué de presse suite à l’autoproclamation du candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, comme président élu de la République.

« Toute réclamation liée au processus électoral doit être traitée dans le cadre des mécanismes juridiques existants », a insisté le Président de la Commission de l’UA.

« La Commission de l’Union africaine a dépêché des observateurs à court et à long termes. Une déclaration préliminaire sur la conduite du scrutin et les conditions dans lesquelles il s’est déroulé au regard du cadre normatif de l’Union africaine sur la tenue d’élections démocratiques sera publiée incessamment », a promis Moussa Faki Mahamat.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR