Primature : Ibriga félicite Dabiré pour sa nomination

Primature : Ibriga félicite Dabiré pour sa nomination

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a accordé deux audiences le jeudi 28 mars 2019. Il a reçu d’abord, le directeur régional de l’organisation des Nations unies habitat pour l’Afrique, Naison Mutizwa-Mangiza et ensuite une délégation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), conduite par le contrôleur général, Luc Marius Ibriga. La délégation est allée féliciter le chef du gouvernement pour sa nomination.

C’est le directeur régional de l’organisation des Nations unies habitat pour l’Afrique, Naison Mutizwa-Mangiza, qui é été reçu en premier par le PM, Christophe Joseph Marie Dabiré. Il a été introduit auprès du chef du gouvernement par le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonnanet. Il explique à sa sortie  que l’ONU-habitat pour l’Afrique est une structure spécialisée des Nations unies. Elle s’occupe des problèmes d’habitat. Et cette audience a permis de faire un large tour de l’ensemble des préoccupations du domaine. Egalement, ils ont parlé du soutien que l’institution apporte au Burkina Faso dans les domaines de l’urbanisation et de l’accès au logement. 

A entendre le directeur régional de l’ONU-habitat, Naison Mutizwa-Mangazi, un point important sur lequel il a discuté avec le chef du gouvernement est l’amélioration des quartiers informels des non lotis. ONU-habitat a travaillé assez longtemps sur la question de l’amélioration du non loti au Burkina Faso, en particulier à Ouagadougou au quartier Bissighin. Et selon lui, cela a été une très bonne expérience. Aussi, il souligne qu’avec le ministère en charge de l’Habitat du Burkina, ils  réfléchissent ensemble sur une stratégie afin d’élargir cette expérience à d’autres quartiers de Ouaga et même au niveau national. De plus, il soutient qu’avec l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l’organisation d’une conférence sous régionale est en train d’être coordonnée pour traiter de ces questions. Par ailleurs, Naison Mutizwa Mangazi, dit avoir invité le ministre, Maurice Diendonné Bonnanet à participer à la première assemblée de l’ONU-habitat. «ONU-habitat a changé son système de gouvernance, maintenant tous les Etats sont des pays membres de notre conseil d’administration et il y a une initiative qui est promue dans le sens  d’inviter le Burkina Faso à faire partie des champions d’Afrique pour les questions urbaines et nous avons étendu cette invitation au PM», a-t-il confié.

L’ASCE-LC félicite le premier ministre pour sa nomination

A la suite du directeur régional de l’ONU-habitat, le premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a échangé avec une délégation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). Elle était conduite par le contrôleur général, Luc Marius Ibriga. Selon ses explications, ils ont sollicité cette audience, pour tout d’abord féliciter le chef du gouvernement pour sa nomination. Aussi, le remercier pour les mots aimables qu’il a prononcés à l’endroit de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption lors de la déclaration de politique générale. Saisissant l’occasion, le contrôleur général, dit avoir soumis un certain nombre de préoccupations de l’institution relatives à la restructuration, la construction de son nouveau siège et un certain nombre de questions qui concernent le contrôle et l’investigation au Burkina Faso.

Il assure que le premier ministre a eu une oreille attentive à leurs préoccupations et «nous pensons que le souci qu’il a de mettre en œuvre une gouvernance vertueuse au Burkina Faso rencontre l’assentiment de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) dont la mission est de travailler à cette gouvernance vertueuse. Nous étions en phase avec les préoccupations du ministre», a laissé entendre Ibriga. Par ailleurs, il se dit réconforté au sortir de cette audience parce qu’il a trouvé des points de convergence avec le chef du gouvernement pour le travail à venir.

Pélagie OUEDRAOGO

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR