Procès putsch manqué : que peut contenir la carte mémoire de Faïssal ?

 Procès putsch manqué : que peut contenir la carte mémoire de Faïssal ?

Mardi dernier au cours de l’audience du procès du putsch manqué, le témoignage de Faïssal Nanéma sur une supposée carte mémoire a fait sortir le général Gilbert Diendéré de son habituel calme olympien. Que peut contenir une telle carte pour provoquer cette réaction ? Les supputations vont bon train :

– une vidéo de réunion liées au putsch manqué du 16 septembre 2015 ?

– des scènes de violences filmées tel que le fit le cinéaste Raso ?

– des scènes d’acteurs d’Organisation de la société civile (OSC) distribuant de l’argent à des jeunes pour provoquer l’ex-Régiment de la sécurité présidentielle (ex-RSP) du temps fort du putsch ? Où est la vérité ? Cette carte mémoire existe-t-elle vraiment ? Si oui, le général Diendéré la voulait-il et a-t-il commissionné Faïssal de la récupérer chez le «Baron» ?

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR