Province du Sanmatenga : des centaines de déplacés marchent pour «exiger» le renforcement de la sécurité

Province du Sanmatenga : des centaines de déplacés marchent pour «exiger» le renforcement de la sécurité

C’est la deuxième fois en moins d’une semaine qu’ils se font entendre. Les personnes déplacées du fait de l’insécurité et des menaces terroristes dans la région du Centre-Nord,  ont battu le pavé dans la commune de Barsalogho pour demander aux autorités de «prendre davantage de mesures» afin de renforcer la sécurité des personnes et des biens dans ladite localité. Selon plusieurs sources, ils étaient plusieurs centaines à prendre d’assaut les rues de la commune pour se fait entendre par les autorités locales.

Et c’est un véritable périple qu’ont effectué les manifestants de ce lundi 8 juillet 2019. Du domicile du chef coutumier de Barsalogho à la mairie, puis la préfecture avant de mettre le cap sur le commissariat de police et clore la marche par la brigade territoriale de gendarmerie, ces déplacés internes de Barsalogho ont exprimé leur crainte face à la détérioration continue du climat sécuritaire dans la région du Centre-Nord.

Rappelons que le vendredi 5 juillet dernier, une marche du même genre avait eu lieu. Lors de ce premier mouvement, les autorités avaient été interpellées par les «marcheurs» sur la situation sécuritaire devenue de plus en plus préoccupante depuis quelques mois.

Selon les statistiques des autorités municipales,  le centre de la commune de Barsalogho a enregistré un flux massif de déplacés depuis janvier 2019 et on dénombrerait plus de 27 000 personnes déplacées qui ont fui les attaques terroristes.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR